Midi Olympique

Top 14 - Clermont reste au sommet

Clermont reste au sommet

Le 15/09/2018 à 19:57Mis à jour Le 16/09/2018 à 13:09

TOP 14 - Grâce à un essai transformé à la 78e, L'ASM remporte ce match (23-27). Malmené tout le match, les Jaunards prennent pour la première fois le score en toute fin de match. Pau peut se mordre les doigts. Avec cette défaite, la Section ne valide pas sa victoire à l'extérieur la semaine dernière.

Qui arrêtera le premier Clermont cette saison ? La Section paloise a été la plus proche de le faire mais a elle aussi dû s’incliner sur sa pelouse du Hameau (23-27) en ayant été menée seulement 4 minutes dans la partie…les quatre dernières. C’est un essai du Béarnais Yohan Beheregaray sur ballon porté (76e), transformé par Greig Laidlaw qui a offert la victoire à des Auvergnats moins dominateurs et précis qu’à l’accoutumé, mais dont la patience a payé. La Section paloise sort de ce match avec un bonus défensif mais particulièrement frustrée.

Les Palois voulaient partir à l’assaut de l’ogre clermontois, comme nous l’avons écrit dans ces colonnes plus tôt dans la semaine, et se sont donnés les moyens de leurs ambitions. Dans un bon jour pour son retour, Colin Slade s’est montré à la fois précis au pied et finisseur (34e). Le champion du monde neo-zélandais est également impliqué sur le deuxième essai de son équipe, auteur de la très haute chandelle sous laquelle Tuicuvu et Penaud se sont manqués et bonifiée, quelques secondes plus tard, par Malié (45e). Gênés par une défense béarnaise agressive et appliquée, les Jaunards ont été poussés à la faute de main à plusieurs reprises.

Pau n’a pas su enfoncer le clou

Clermont a souffert mais avait dans sa manche deux cartes que son adversaire n’avait pas ce samedi soir : une mêlée dominatrice, qui a maintenu l’ASMCA à flot dans ses moments difficiles, et un instinct de tueur. Celui-là même qui a cruellement manqué aux Béarnais lorsque ceux-ci ont connu une supériorité numérique suite à un carton jaune contre Slimani (55e) et un avantage au score de 9 points. Il n’était plus que de 6 dix minutes plus tard, preuve de l’incapacité paloise à gérer ce moment clé.

Sentant les Vert et Blanc fébriles, les partenaires de Sébastien Vahaamahina se sont engouffrés dans la brèche et ont inversé le cours de la partie. Réduite à quatorze pour accumulation de fautes (carton jaune pour Lucas Rey, 70e) la Section a craqué cinq minutes plus tard. Et quelques secondes après un coaching du staff clermontois, qui a fait revenir Slimani sur le terrain en invoquant une blessure de Simutoga, peu évidente aux yeux de beaucoup dont M.Charabas, qui a glissé au jeune pilier : "Tu sors puisqu’apparemment tu es blessé…". Clermont est passé en tête pour la première fois du match suite à la transformation de Laidlaw et, en géant retrouvé, a tenu jusqu’au bout sa victoire chez un prétendant aux phases finales passé de peu à côté d’un joli coup.

Contenus sponsorisés
0
0