Icon Sport

Toujours pas victoire de Paris à Clermont

Toujours pas victoire de Paris à Clermont

Le 18/10/2020 à 22:49Mis à jour Le 18/10/2020 à 23:20

TOP 14 - Dans une rencontre d'une grande intensité, les Clermontois ont disposé des Parisiens au Michelin. Un succés 41-27 qui permet aux Jaunards de se replacer à la quatrième place du classement. Les joueurs de Franck Azéma ont perdu le point du bonus offensif dans les dix dernières minutes en encaissant leur troisème essai de la soirée. Ils en ont inscrit cinq, dont deux par Sébastien Bézy.

Ce dimanche soir, la 5e journée du Top 14 s’est achevée en fanfare avec un 41-27 en faveur de Clermont contre Paris à Marcel-Michelin. Avec huit essais au total, aucun bonus n’a pourtant été marqué entre des Auvergnats réalistes et des Stadistes qui ont beaucoup porté les balles sans pouvoir glaner une première victoire historique au pied des volcans.

Les stats ont la peau dure. En championnat, aucune victoire parisienne au Michelin n’est encore venu égayer l’appétit des soldats roses. Cette première défaite de la saison en déplacement après deux succès à Castres et Agen ne déroge pas à la règle. Pourtant, Paris aura fait le jeu et aura porté nombre de ballons sans trop de maladresses au final. Mais que ce soit avec des mêlées dans les 22m, des pénal’touches à 5m ou cette interception sur passe de Sanchez devant essai de 100m en contre, les joueurs de la Capitale n’ont pas été assez réalistes. Et pourtant, par ses Îliens Veianu, Latu et Neivalu, les soldats roses ont quand même su marquer trois essais. Mais pas suffisant.

Ce bonus offensif qui joue avec les nerfs du staff

Côté ASMCA, on pouvait craindre un manque de rythme, car les hommes d’Azéma n’avaient pas joué lors de la journée précédente, match reporté oblige. Au contraire, les Jaunards ont eu du gaz et de l’envie, dans les pas d’un Matsushima juste et passeur décisif ou d’un Bézy auteur d’un doublé pour notamment un magnifique essai où Lopez a réussi une passe entre les jambes.

Les trois autres essai signés des avants (Pélissié et Lapandry) après pénal’touche ou de pénalité après un en-avant volontaire de Waisea n’ont pas pour autant amené les Jaune et Bleu à inscrire ce fameux bonus offensif qui joue avec les nerfs du staff arverne à Marcel-Michelin. Qu’importe, le succès est là et avant de recevoir Pau lors de la prochaine journée, les Asémistes demeurent dans le Top 6.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés