Icon Sport

Top 14 - Clermont au presque parfait

Clermont au presque parfait

Le 06/11/2018 à 18:57Mis à jour Le 07/11/2018 à 14:06

TOP 14 - Avant de reprendre l’entraînement le mercredi 14 novembre, le leader profite de vacances bien méritées. Premiers avec trois points d’avance sur le Stade toulousain, les Clermontois font un très bon début de saison avec 6 victoires, 1 nul et 2 défaites. Malgré tout, l’ASM peut encore progresser dans certains domaines.

Un départ plein de rage

Après leur inhabituelle 9e place l’an dernier, les Clermontois ont rapidement montré qu’il faudrait compter sur eux. Dès le match de préparation remporté à Toulon (21-46), les Auvergnats étaient prêts à en découdre. A domicile, ils se sont montrés intraitables avec 20 points pris sur 20 possibles. L’ASM n’a rien laissé à ses adversaires et le tarif au Michelin a été lourd pour Agen (67-23), Paris (42-20), Toulon (28-8) et même pour le Champion de France castrais (41-6) qui n’a pas résisté à l’engagement mis par les hommes de Franck Azéma, revanchards. Clermont possède la meilleure attaque du championnat en termes de points inscrits (303) et d’essais marqués (35). Ces quatre victoires bonifiées ont permis de reprendre confiance et d’aborder les déplacements plus sereinement. L’ASM n’a encaissé que 163 points dont 14 essais ce qui en fait la 2e défense du Top 14.

Des points ramenés partout malgré l’indiscipline

Hors de ses bases, Clermont l’a emporté au Racing 92 puis à Pau avant prendre deux points à Grenoble. A l’Union Bordeaux-Bègles (23-19) puis à La Rochelle (16-12) et enfin à Grenoble (27-27), l’ASM aurait pu encore faire mieux sans son indiscipline. Difficile de gagner avec 21 fautes sifflées contre vous à Grenoble. Mais le coup est passé près malgré tout. Avec 9 cartons jaunes et un carton rouge reçus cette saison, Clermont est encore loin du record de l’an dernier (24 cartons jaunes et 2 cartons rouges) mais est déjà sur la plus haute marche du podium devant le Racing, Toulouse et Toulon (8 cartons). L’ASM doit canaliser ce trop-plein d’envie et gagner en maîtrise pour bien voyager à Montpellier le 1er décembre et réaliser d’autres coups hors du Puy de Dôme.

Et pourtant, malgré ces fautes, les Clermontois ont toujours ramené quelque-chose de leurs déplacements. Ils ont pris 12 points hors du Michelin, l’équivalent de 3 victoires. Seul le Stade français a fait mieux (13 points pris). Cela montre leur caractère et leur envie de ne rien lâcher. Et en plus, l’ASM a joué 5 fois à l’extérieur pour 4 réceptions.

Des bases solides

Sur les bases du jeu, Clermont est bien en place. La touche a trouvé une bonne carburation, même sans Lapandry blessé et Iturria retenu avec les Bleus. En mêlée, ce fut plus compliqué sur certains matches à l’extérieur mais globalement, Slimani et ses coéquipiers ont donné du fil à retordre aux packs du Top 14. Toulon a vécu un calvaire au Michelin et le Racing a concédé 5 pénalités, comme Pau. En défense, il y a moins de trous d’airs et ça plaque fort. 80 % de plaquages réussis contre Toulon et 92% contre l’UBB par exemple, les défenseurs clermontois à l’image de Lee, Cancoriet ou Lamerat s’accrochent pour ne rien concéder.

Top 14 - Benjamin Kayser (Clermont)

Top 14 - Benjamin Kayser (Clermont)Icon Sport

Une Leidlaw-Parra-Lopez dépendance ?

Clermont manque cruellement d’une charnière de très haut niveau quand la « LPL », la triplette Laidlaw, Parra, Lopez est absente. Ce sera le cas contre le LOU le 25 novembre et plusieurs fois encore plus tard. La botte et la vista de Laidlaw (73 points au pied) comme celles de Parra et la facilité d’un Lopez au top de sa forme ne se remplacent pas comme ça. La paire Cassang-Fernandez (24 et 23 ans) a besoin de jouer après une saison dernière hachée par les blessures et prendre les choses en mains. Le match contre Timisoara leur a donné enfin l’occasion de se dérouiller. Après 2 titularisations en Top 14 pour l’Argentin et une pour l’Agenais, ils ont une occasion à saisir cet automne. Tout le monde sait qu’ils sont capables de sortir de gros match, comme à Brive en novembre 2016 (victoire 16-40 avec 30 points de Fernandez et un essai de Cassang) et même sur certains doublons par le passé. C’est le moment pour eux de passer un cap.

Des recrues encore en rodage

Les trois nouveaux, Apisai Naqalevu, George Moala et Tim Nanai-Williams, engagés pour combler les absences de Penaud, Fofana et Lamerat connaissent un début de saison contrasté. Naqalevu a brillé contre Agen (1 essai) et contre Timisoara (triplé) mais n’a signé que 2 titularisations en 6 matches de Top 14. L’ancien bordelais a un profil intéressant mais il ne confirme pas encore. Moala (4 titularisations en 7 matches) avait fait des débuts remarqués contre Paris avec un doublé puis une entrée fracassante à Bordeaux mais depuis, hormis quelques fulgurances, on reste sur notre faim. Enfin Tim Nanai-Williams (2 titularisations en 3 matches), blessé durant un an, prend petit à petit ses marques. En l’absence des internationaux, l’ASM a besoin que ces trois hommes élèvent leur niveau de jeu comme l’avait fait Peter Betham l’an dernier.

Top 14 - Morgan Parra (Clermont)

Top 14 - Morgan Parra (Clermont)Midi Olympique

Des voyants au vert aussi en interne

L’infirmerie est stable avec les indisponibilités d’Abendanon, de Lapandry et de Jedrasiak qui devrait revenir peut-être même avant décembre. Selon La Montagne, Fofana (cuisse) et Lamerat (commotion) pourrait être présent à la reprise le 14 novembre. Pour Parra il faudrait encore attendre. Enfin, les prolongations vont bon train à l’ASM et la plupart des cadres ont prolongé (Vahaamahina, Fofana, Lee, Betham ou Jedrasiak) en attendant de régler les dossiers Chouly et Van der Merwe. Ajoutez à cela un 10/10 en Challenge Cup et l’ASM peut aborder ce deuxième bloc avec plus de confort malgré la pression de ses concurrents directs qui guettent le faux pas du leader. Enfin, il faudra encore une fois gérer l’absence de joueurs indispensables retenus en sélection à des postes clés. Mais Clermont peut aussi compter sur son banc et ses jeunes et le retour en forme de Raka fait du bien.

Contenus sponsorisés
0
0