Icon Sport

Urios : "C'est ce qu'on avait prévu dans notre plan de jeu"

Urios : "C'est ce qu'on avait prévu dans notre plan de jeu"
Par Rugbyrama

Le 13/04/2019 à 18:44Mis à jour Le 14/04/2019 à 10:21

TOP 14 - Après la victoire à Chaban-Delmas (12-16), Christophe Urios est satisfait de son équipe castraise. Une bonne répétition avant la réception du Stade toulousain.

Rugbyrama : Êtes-vous satisfait de cette victoire cet après-midi ?

Christophe Urios : C’est une victoire méritée. On a fait ce qu’on avait prévu dans notre plan de jeu, on a bien défendu. Je suis satisfait des joueurs, on aurait même pu mettre deux essais de plus. On a réussi à mettre de la vitesse et de la pression.

Vous avez été beaucoup pénalisés en seconde mi-temps…

C. U. : C’est vrai qu’on a été beaucoup pénalisés, surtout en seconde mi-temps. On a voulu catcher sur les rucks et donc nous avons fait des fautes bêtes. C’est un axe de progrès certainement chez nous. Mais je pense que dans notre jeu, ce n’est pas très pénalisant. Je crois qu’on fait 14 fautes cet après-midi. En temps normal, nous sommes une équipe qui n'en faisons pas beaucoup, une dizaine en moyenne. Donc ce n’est pas alarmant. Je suis satisfait de l’arbitrage qui a été logique et cohérent.

C’est un match que vous gagnez en étant dominés en mêlée…

C. U. : Oui, nous avons été largement dominés et cela m’embête beaucoup. Sur l’impact nous avons été mis sous pression. Nous n’avons pas réussi à trouver de solutions et cela ne nous arrive pas souvent ce genre de situation. C’est un gros problème, sachant que c’est l’un des poumons de notre jeu. Changer la première ligne à la demi-heure de jeu était prévu. Le but était de perturber les Bordelais, pour qu’ils ne soient pas dans leur confort mais aussi de montrer à l’arbitre que l’on cherchait des solutions.

Est-ce que vous avez le sentiment de basculer en mode phases finales ?

C. U. : On a l’habitude des phases finales, on sait comment cela se passe. Le groupe vit bien, on est préparés physiquement et on l’assume. Aujourd’hui on a été capable de mettre de la vitesse dans ce que l’on voulait faire, notamment en seconde mi-temps. On est prêt, parce qu’on travaille dur. Parce qu’on prépare les matches aux petits oignons.

Christophe Urios (Castres)

Christophe Urios (Castres) Icon Sport

Cette victoire change la vision de cette fin de saison ?

C. U. : Au vu de notre parcours et de ce qu’il nous reste à faire. On a quatre matches, dont trois réceptions. Ce sera de gros matches, dont Toulouse, Montpellier et Toulon. Notre objectif de fin de saison est de faire un quart de finale à la maison. Il faut qu’on reste évidemment humble et modeste. Nous avons un match très excitant contre le Stade toulousain à préparer, la semaine prochaine.

Propos recueillis par Anne-Lyse Raymond

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0