Icon Sport

Top 14 - Chabal – Collazo : un partout la balle au centre ?

Chabal - Collazo : un partout, balle au centre ?
Par Rugbyrama

Le 05/10/2018 à 14:36Mis à jour Le 05/10/2018 à 18:17

TOP 14 - Sur le plateau du Canal Rugby Club dimanche dernier, Sébastien Chabal doutait du fonctionnement du manager du RCT Patrice Collazo. Celui-ci s'est défendu, dans une tirade...sauce Collazo.

Ces deux-là ne sont pas prêts de se lâcher. Dimanche soir sur le plateau du Canal Rugby Club, Sébastien Chabal a remis en cause les méthodes de travail du manager toulonnais Patrice Collazo. Ces méthodes selon lui seraient l'une des raisons qui expliquerait le mauvais début de saison des joueurs de la Rade. Voici pour rappel les propos du Caveman :

" Pendant le match, il crie. À la mi-temps, il crie… Et pour donner de la confiance aux joueurs, il y a mieux"

"On se pose la question de savoir qui est responsable. Une grande partie des joueurs n’est pas à son meilleur niveau. Et je pense que ça s’explique par la confiance. Je pense que le staff est en grande partie responsable des résultats actuels de Toulon. Quand je vois Patrice Collazo, il crie à longueur de journée. On voit des images de lui à l’entraînement, il crie. Pendant le match, il crie. À la mi-temps, il crie… Et pour donner de la confiance aux joueurs, il y a mieux. Il faut croire que ça ne marche pas à Toulon. Moi j’étais un joueur qui marchait à la confiance. Si j’avais eu un entraîneur qui me criait dessus toute la journée, j’aurais été nul"

Sébastien Chabal

Sébastien ChabalRugbyrama

" s'il veut me donner un conseil pour faire une couette ou me laisser pousser la nuque longue, je prends"

La réponse vous vous en doutiez n'allait pas se faire attendre plus que cela. Avant d'entamer sa conférence de presse pour évoquer le déplacement de ses joueurs à Montpellier ce dimanche, Patrice Collazo a voulu clarifier les choses...à sa manière :

"J'ai vu que je criais trop sur le terrain et que ça indisposait le hipster du canal rugby club... Seb Chabal. Je vais prendre sur moi. En revanche, je vais l'inviter Sébastien, s'il veut, à passer une semaine en immersion avec moi. A mes frais. Comme ça, il verra que je sais entraîner parler à mes joueurs sans leur crier dessus. Par contre, lui, à contrario, sans sa barbe et ses cheveux, je ne suis pas certain qu'il puisse continuer à faire de la télé. C'est peut-être la différence entre lui et moi. Par contre, s'il veut me donner un conseil pour faire une couette ou me laisser pousser la nuque longue, je prends. Car je pars de très loin. Et ça, dans le domaine capillaire, sa connaissance est reconnue dans le monde entier. Je trouve un peu dommage qu'un ancien joueur comme ça fasse du Pierre Menès un peu low-cost pour être crédible à la télé. Je ne lui en veux pas, je l'apprécie au demeurant. Mais s'il faut lui chanter des berceuses toute la semaine pour qu'il joue je suis un peu déçu, c'est un mythe qui s'écroule, et je confirme je n'aurais pas pu l’entraîner"

Et comme le hasard fait très bien les choses, le match Montpellier – Toulon prévu à 16h50, se situe juste avant le Canal Rugby Club. Alors, Chabal ressortira t-il le lance-flammes en cas de nouvelle contre-performance des Varois ? Tout le laisse penser après ce nouvel épisode.

Enzo Contreras

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0