Icon Sport

Castres : Une énergie positive

Castres : Une énergie positive

Le 02/08/2019 à 15:51

TOP 14 - Les Castrais ont repris le chemin de l’entrainement le 1er juillet et se tournent vers une nouvelle étape dans leur préparation. Après trois semaines intenses puis un stage à Saint-Lary, voilà maintenant le temps d’assimiler le nouveau projet de jeu, avant deux matchs amicaux.

Entre nouveauté et continuité, voilà un peu ce qui rythme l’été des Castrais. Alors que le centre d’entrainement du Lévézou a connu d’importantes améliorations et que le nouveau staff dirigé par Mauricio Reggiardo prend ses marques, le groupe n’a quant à lui pas beaucoup évolué. "C’est une continuité. On se connait tous très bien. Il y a une très bonne ambiance au sein de l’effectif donc pas vraiment de remise à zéro. C’est surtout de la continuité mais avec l’arrivée d’un nouveau staff qui va nous apporter autre chose", insiste l’arrière Julien Dumora.

Et le recul des premières semaines d’entrainement est plus que positif. "On continue de bien bosser ensemble. Il y a une énergie positive. On est tous très content de se retrouver et de découvrir Mauricio et son staff", poursuit le troisième ligne Baptiste Delaporte.

L’envie de tourner la page

Après leur stage, les joueurs ont repris l’entrainement ce mercredi mais il faudra encore patienter pour les voir à l’œuvre à l’occasion du Challenge Vaquerin (le 8 août contre Mont-de-Marsan à Saint-Affrique et le 15 août contre Bristol à Lacaune). Saint-Lary fut une étape importante au sein d’un groupe qui a forcément mal vécu le fait d’avoir manqué la qualification sur la dernière journée…

"C’est sûr que ça a été compliqué. On ne s’attendait vraiment pas à une fin comme ça. Tout le monde l’a mal vécu. Mais à la reprise, tout le monde était enthousiaste pour recommencer une nouvelle aventure, insiste Dumora. Ce changement fait du bien au groupe. On a passé quatre belles saisons avec l’ancien staff. Est-ce que c’était la fin de quelque chose ? Le groupe avait peut-être besoin de repartir aussi sur d’autres choses."

Rodrigo Capo Ortega et Julien Dumora en communion avec leurs supporters

Rodrigo Capo Ortega et Julien Dumora en communion avec leurs supportersIcon Sport

Mais l’idée reste la même, à savoir se hisser en phase finale comme le rappelle Baptiste Delaporte. "On a une vraie histoire en commun car beaucoup de mecs ont été champions. On a vécu beaucoup de choses ensemble, on acquiert une certaine maturité et on a comme une sensation d’avoir quelque chose à rattraper, à se faire pardonner. On a loupé le coche l’année dernière. On n’a pas offert l’opportunité à nos supporters d’aller en phase finale." Parmi les corrections à apporter, surement régler l’irrégularité au stade Pierre-Fabre (6 défaites).

"On n’est pas arrivé à une conclusion nette mais l’équipe a toujours été très forte quand on était au pied du mur. C’est ce qui nous caractérise", rassure celui qui a été nommé vice-capitaine, sachant que Mathieu Babillot a pris naturellement la succession de Rodrigo Capó Ortega.

Conserver l’ADN du CO

Alors que le début de saison s’annonce âpre, sans prêter attention sur d’éventuelles adversités qui pourraient être à relativiser en l’absence d’internationaux, l’idée est surtout de se présenter avec une idée claire. Mauricio Reggiardo avait réussi à mettre en place une certaine philosophie portée sur le jeu avec Agen, il ne faut pas non plus s’attendre à ce qu’il change l’identité de sa nouvelle équipe.

"On a un gros travail à faire sur la discipline mais on a fini meilleure défense du Top 14. Je pense donc qu’il va s’appuyer sur ce que l’on faisait bien mais avec peut-être un peu plus de déploiement dans notre jeu. On va rester pragmatique mais on jouera un peu plus de ballons", précise Julien Dumora qui affirme par la même occasion que les joueurs ont pris du plaisir en travaillant les nouveautés en touchant beaucoup le ballon.

Top 14 - Baptiste Delaporte (Castres) contre Grenoble

Top 14 - Baptiste Delaporte (Castres) contre GrenobleIcon Sport

Le fonds de commerce restera le même, mais Baptiste Delaporte constate tout de même que "Mauricio est quelqu’un de techniquement très performant. Il bosse vraiment les détails, comme la technique au poste ou individuelle. Il nous apporte énormément sur ça. On change un peu notre système, légèrement notre manière de travailler mais fondamentalement, on reste la même équipe."

Cette même équipe "qui fonctionnait plutôt bien. Il ne faut donc pas faire l’erreur de tout jeter. On ne le fait pas. On garde nos acquis et on travaille sur d’autres domaines." Le fait de renforcer l’efficacité offensive devrait quand même être un axe de travail important (10e attaque et seulement 11e en nombre d’essais marqués en 2018-2019). Sur cet aspect, la philosophie Reggiardo peut porter ses fruits et faire évoluer le jeu du CO.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0