Icon Sport

Top 14 - Castres s'offre la part du Lyon et retrouve le Top 6

Castres s'offre la part du Lyon

Le 02/03/2019 à 22:31Mis à jour Le 02/03/2019 à 23:20

TOP 14 - Invaincu depuis pratiquement un an sur sa pelouse en TOP 14, le LOU de Pierre Mignoni s'est cassé les dents face au Castres Olympique (15-23). Les champions de France en titre, fidèles à leur identité de jeu, signent un coup parfait dans la course à la qualification.

Dans son registre, le CO n'a pas d'égal. Et la philosophie de jeu prônée par Christophe Urios, pourtant tant vue et revue, a encore parfaitement fonctionné pour ce déplacement au Matmut Stadium de Gerland. Faux rythme, occupation au pied, ballons ralentis...Castres a fait déjouer à merveille le LOU et signe un succès (15-23) synonyme de Top 6 pour les Tarnais à l'issue de cette 18e journée. Malgré 14 pénalités concédées, le Castres Olympique n'a jamais été mené au score. Lyon, trop maladroit, enregistre sa première défaite sur sa pelouse depuis presque un an, en Top 14.

Un premier essai après 64 secondes de jeu

La série durait depuis le 25 mars 2018 et une courte défaite face au Racing (22-24). Gerland n'aura finalement pas l'occasion de fêter un an d'invincibilité en championnat. Jour sans ou défaite face à plus fort ? En tout cas, la meilleure défense du Top 14 s'est fait trouer dès la 1e minute, ce soir. Taylor Paris, à la retombée d'une chandelle au niveau de la médiane, ne s'attendait sans doute pas, quelques secondes plus tard, à s'offrir un essai en solitaire de 50m. Mis au sol mais pas tenu, l'ailier bleu et blanc s'est relevé et a foncé tout droit. Laissant Pierre Mignoni de marbre. Puis en rogne.

64 secondes de jeu. Le CO prend donc les commandes au score et ne les rendra jamais. Auteur d'un deuxième essai à la 21e, suite à un ballon porté conduit par Kévin Firmin, le CO n'a ensuite cessé d'endormir son adversaire. Au point de lui faire commettre un nombre incalculable de scories. Pourtant, Lyon a eu les munitions. Mais, même à 15 contre 13, en début de seconde période, Lyon est passé au travers. Pas aidé, il est vrai, par un Rory Kockott bien décidé à ralentir tous les ballons. Une attitude, loin d'être nouvelle, qui lui a d'ailleurs valu d'être pénalisé (50e).

Castres se replace, Lyon grille un joker

Lyon n'avait perdu qu'un match de championnat avec Jonathan Wisniewski titularisé à l'ouverture. C'était en septembre dernier. Devinez face à qui ?...Castres ! Rebelote en ce match retour. Pourtant très en forme depuis quelques semaines, l'ouvreur du LOU n'a pas eu son rendement habituel ce soir. Loin s'en faut. Après deux échecs face aux perches, Wisniewski, sur un gros temps fort lyonnais qui aurait pu faire basculer la partie dans le money time, est à l'origine de l'interception suivie de la pénalité décisive pour le CO, quelques secondes plus tard et 70m plus loin (75e). Cette balle de match, Rory Kockott s'est fait un malin plaisir à la convertir.

Top 14 - Rory Kockott (Castres) marquant une pénalité contre Lyon

Top 14 - Rory Kockott (Castres) marquant une pénalité contre LyonIcon Sport

A l'image du Stade Rochelais samedi dernier à la même heure, Lyon tombe donc pour la première fois de la saison dans son antre en Top 14. Et manque surtout l'occasion, comme les Rochelais face au Stade Français, de sérieusement distancer un concurrent direct pour le TOP 6. Malgré une large revue d'effectif, à l'instar des Parisiens le week-end passé, le CO a réussi son pari. Et revient dans le Top 6 avant la dernière ligne droite du championnat.

Prochaine étape pour la bande à Urios ? La réception de la lanterne rouge, Perpignan. Quand Lyon devra se coltiner un déplacement chez le leader toulousain. La coupure de deux semaines risque d'être finalement bien plus courte que prévue pour les Rhoadiniens, attendus dès demain matin à l'entraînement. Pierre Mignoni avait prévenu ses joueurs. Ça ne sent pas l'air des vacances, près de Gerland.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0