Icon Sport

Castres : Quel gâchis...

Castres : Quel gâchis...

Le 14/06/2019 à 17:24

TOP 14 - Pour la dernière année d'Urios, le Castres olympique voulait terminer en beauté. Malgré une première partie de saison en dents de scie, le champion avait toute les cartes en main à quatre journée de la fin pour se qualifier pour les phases finales et défendre son titre. Incapable de s'imposer à domicile lors ses 3 derniers matches à Pierre-Fabre, le CO a pourtant échoué. Un gros gâchis...

Le moment fort: Le succès contre Gloucester

Cela peut paraitre étonnant, voire improbable pour le Castres olympique mais mise à part la victoire à Ernest-Wallon (22-26) face au Stade toulousain lors de la 6e journée de Top 14, un des moments les plus forts du groupe castrais est un match sans enjeux de Champions Cup face à Gloucester... En plein doute après plusieurs revers en championnat face à Agen (13-16), l'UBB (13-32) et La Rochelle (53-27), les Castrais sont parvenus a dominer le troisième de Premiership au bout d'un scénario assez incroyable.

Mené 14 à 22 à la 69e, le groupe de Christophe Urios s'est finalement imposé à l'arrachée (24-22) grâce à un essai de Vaipulu en toute fin de rencontre après sept minutes d'arrêts de jeu... Une victoire symbolique pour le CO qui a eu le mérite de resserrer les rang d'un groupe en proie au doute mais surtout de confirmer le succès (6-16) acquis une semaine auparavant sur la pelouse de Grenoble. Sans oublier la magistrale transformation de Yannick Caballeron (87e), joueur historique du CO, ratée d'un rien...

Champions Cup - Marc Clerc (Castres) contre Gloucester

Champions Cup - Marc Clerc (Castres) contre GloucesterIcon Sport

Le moment difficile: La défaite à domicile face à l'UBB

Toutes les défaites sont difficiles à digérer mais certaines le sont peut-être encore plus que d'autres... Face à l'Union Bordeaux-Bègles, le futur club de Christophe Urios, le Castres olympique à littéralement sombré juste avant les fêtes de Noël... Battu dans tous les compartiments du jeu lors de cette rencontre, le champion de France 2018 s'est logiquement incliné (13-32) sur sa propre pelouse face à une équipe bordelaise pourtant rapidement réduite à 14 contre 15 après l'expulsion de Diaby à la 29e. Une défaite vécue par les joueurs castrais comme une véritable humiliation...

Top 14 - La joie de Cameron Woki (Bordeaux) après la victoire contre Castres

Top 14 - La joie de Cameron Woki (Bordeaux) après la victoire contre CastresMidi Olympique

Le tournant: La défaite à Pierre-Fabre contre Toulouse

Malmené durant la phase aller du championnat, le CO s'est pourtant donné les moyens de défendre son titre avec notamment sept victoires en huit rencontres entre fin janvier et mi-mars. Cinquième du classement à quatre journées de la fin de la saison, le Castres olympique a toutefois pris un gros coup derrière la tête le 27 avril lors de la 23e journée en s'inclinant (20-21) à Pierre-Fabre face au Stade toulousain qui restait pourtant sur cinq revers consécutifs contre les Tarnais...

Une nouvelle défaite à domicile qui sera suivie quelques semaines plus tard par deux nouveaux revers à Pierre-Fabre face à Montpellier (9-12) et le RC Toulon (16-25). Au final, les Castrais terminent 7e au classement à un petit point de la sixième place malgré un sursaut d'orgueil sur la pelouse d'Agen (6-16)...

Top 14 - Romain Ntamack (Toulouse) contre Castres

Top 14 - Romain Ntamack (Toulouse) contre CastresIcon Sport

Le joueur clé: Mathieu Babillot

Difficile de sortir un joueur castrais du lot sur cette année 2018/2019. Et pourtant, le troisième ligne Mathieu Babillot apparait comme un élément incontournable de la formation tarnaise. Plaqueur infatigable, régulier tout au long de la saison et leader par l'exemple, le flanker international de 25 ans a répondu à toutes les attentes.

Top 14 - Mathieu Babillot (Castres)

Top 14 - Mathieu Babillot (Castres)Icon Sport

La stat': 6

Comme le nombre de défaite à domicile pour le champion de France 2018 face au Stade français, Agen, l'UBB, Toulouse, Montpellier et le RC Toulon. Beaucoup trop pour espérer se qualifier pour les phases finales du Top 14 malgré les 8 succès à l'extérieur... Incroyable voire incompréhensible pour un groupe de cette expérience...

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0