Icon Sport

Castres n'a pas eu à forcer son talent

Castres n'a pas eu à forcer son talent

Le 16/03/2019 à 19:48Mis à jour Le 16/03/2019 à 21:52

TOP 14 - Meilleure formation avec le leader Toulousain sur les cinq dernières journées, Castres a enchaîné un sixième succès consécutif en Top 14, en disposant de Perpignan (36-17). Une victoire qui permet au champion de France en titre de conforter sa place dans le Top 6.

Même s'ils ont chuté à deux reprises à domicile lors des deux précédentes journées, à l'extérieur les Perpignanais restaient sur un succès à Montpellier (10-28). Mais, à Castres les Catalans s'inclinent pour la 18ème fois cette saison en championnat au terme d'un scénario bien connu. Malgré un cœur énorme et un gros temps fort pour conclure le premier acte, l'USAP a manqué de réalisme une nouvelle fois pour remporter un deuxième succès en championnat cette saison. Dans la zone de vérité, l'USAP a une nouvelle fois manqué de précision.

Meilleure formation avec le leader Toulousain sur les cinq dernières journées, Castres a enchaîné un sixième succès consécutif en Top 14, en disposant de Perpignan (36-17). Une victoire qui permet au champion de France en titre de conforter sa place dans le Top 6. Même s'ils ont chuté à deux reprises à domicile lors des deux précédentes journées, à l'extérieur les Perpignanais restaient sur un succès à Montpellier (10-28). Mais, à Castres les Catalans s'inclinent pour la 18ème fois cette saison en championnat au terme d'un scénario bien connu. Malgré un cœur énorme et un gros temps fort pour conclure le premier acte, l'USAP a manqué de réalisme une nouvelle fois pour remporter un deuxième succès en championnat cette saison. Dans la zone de vérité, l'USAP a une nouvelle fois manqué de précision.

Top 14 - Taylor Paris (Castres) contre Perpignan

Top 14 - Taylor Paris (Castres) contre PerpignanIcon Sport

Sur leur pelouse, les tarnais ont démarré la rencontre pied au plancher. Après avoir tenté de rivaliser dans l'impact, Perpignan n'a pas tardé à craquer avec un essai rapide de Benjamin Urdapilletta qui a idéalement fêté son 33ème anniversaire en transformant dans la foulée (7-0, 3). Cueillis à froid les Catalans n'ont pu rivaliser sur cette entame de match. Pire, l'USAP a craqué dans la foulée. Yann David, au terme d'un sprint magistral a creusé l'écart, avant que Robert Ebersohn ne finalise vingt minutes de haute volée pour les Castrais (19-0). Mais, derrière Castres a capitalisé sur son avance et s'est montré moins tranchant au contraire de Perpignanais qui se sont rebellés en misant sur le jeu. Paddy Jackson a inscrit les premiers de l'USAP au pied (19-3) avant que David Mélé ne marque un vrai essai de demi de mêlé, plein de filouterie (19-10). À la pause Castres basculait en tête, mais l'USAP avait encore de l'espoir.

Un Urdapilleta des grands soirs

Dans le second acte, Perpignan a essayé de repartir tambour battant. Mais, rapidement, Castres a repris sa domination. Soucieux de valider le succès de Castres, Benjamin Urdapilleta au pied a ajouté trois points (22-10). Puis, les tarnais ont su se mettre en quête du bonus offensif. Pourtant diablement efficace ballon en main en fin de première période, Perpignan a alors usé de longs ballons. En conclusion d'un ballon porté, Marc-Antoine Rallier a mis les Castrais dans le bonus offensif. Urdapilleta a transformé (29-10). Castres est alors retombé dans ses travers, a reculé, Perpignan a fait parler l'orgueil. David Mélé a lancé Jean-Bernard Pujol inscrire le deuxième essai de Perpignan, Jackson a transformé (29-17). En fin de rencontre, Perpignan a joué son va-tout mais a manqué de précision dans les 22 mètres de Castres, face à 14 joueurs du Castres Olympique durant dix minutes après le jaune de Robert Ebersohn. Mais l'USAP n'a pas su en profiter. Les Castrais ont su se montrer patients. Castres a alors idéalement exploité un ballon dans le camp de Perpignan. Comme un symbole, c'est Benjamin Urdapilleta, hauteur d'une grosse prestation qui a inscrit l'essai du bonus offensif pour Castres. L'ouvreur Castrais a transformé lui-même et a parachevé le succès du Castres Olympique (36-17).

Branché sur courant alternatif, Castres qui n'a pourtant pas rendu une copie de grande qualité a su s'imposer sans réellement trembler. Le bonus offensif a de surcroit été glané. Le troisième pour les Castrais cette saison en Top 14 à domicile. Castres a désormais une semaine pour préparer un déplacement difficile au Stade Français le week-end prochain. La lanterne rouge Perpignan, aura lui à cœur de signer un premier succès cette saison à domicile. Ce sera face à l'autre promu Grenoble, avant-dernier de la poule.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0