Icon Sport

Top 14 - Castres, le réveil du champion

Castres, le réveil du champion
Par Rugbyrama

Le 27/01/2019 à 11:34

TOP 14 - En difficulté sur la fin d’année 2018, le Castres Olympique a démarré 2019 par trois victoires en quatre matchs, dont un sans-faute en Top 14. La résurrection d’un champion en titre, qui se rapproche à nouveau des phases finales après avoir dominé Clermont (24-16).

"On n’avait pas le droit à l’erreur, on devait absolument gagner après nos quatre défaites à domicile" Qui aurait cru, au vu de leur succès face au leader clermontois, que les coéquipiers de Martin Laveau comptabilisaient déjà trois revers dans leur antre de Pierre-Fabre ? Qui aurait cru que cette équipe, si performante défensivement, avait été capable d’y encaisser 32 points par l’UBB, une journée après s’y être fait surprendre en fin de match par d’opportuniste agenais ?

Et pourtant, cette saison, le supporter castrais n’était plus seigneur en son château. Face aux poids lourds comme aux petits poucets, les Bleu et Blanc ont connu une fin d’année 2018 quelque peu morose, que la courte victoire face au Munster en Champions Cup peinait à égayer. Distancé au classement par le top 6, le CO semblait pérenniser la tradition nouvelle du champion en titre en difficulté, tant dans le jeu que sur le plan comptable.

Une combativité retrouvée

Heureusement, les Tarnais ont pu profiter des fêtes de fin d’année pour se resourcer et revenir plus forts, en se reconcentrant derrière une de leurs armes de base : la défense. Pour leur première sortie en 2019, les joueurs de Christophe Urios ont éteint les assauts grenoblois en n’encaissant aucun essai au Stade des Alpes, mettant fin à une série de trois défaites en championnat. De cet engagement défensif retrouvé, on a encore pu mesurer la qualité face à Clermont ce samedi. Si les Auvergnats ont marqué deux essais, cela a été sur un départ en mêlée du monstre Peceli Yato, bien aidé par une obstruction d’Alexandre Fischer sur Yannick Caballero, puis sur une interception en bout de ligne de Rémy Grosso.

Top 14 - Steve Mafi (Castres) contre Clermont

Top 14 - Steve Mafi (Castres) contre ClermontIcon Sport

À ce moment, les hommes de Franck Azéma, privés de leurs six internationaux tricolores, revenaient au contact, mais Martin Laveau et ses coéquipiers n’ont pas douté de leurs forces. "On a senti que ça pouvait basculer, mais on était en confiance et on s’est qu’il fallait tenir en défense et ne pas encaisser cet essai." Mieux que ça, les Castrais ont accentué leur avance et privé le leader d’un bonus défensif.

Des leaders bien présents

En plus d’une défense retrouvée, les Tarnais ont affiché de belles séquences offensives et une conservation efficace du ballon entraperçues lors de la réception de Gloucester, où ils avaient arraché la victoire plus de six minutes après la sirène. Surtout, ils sont guidés par des leaders qui reviennent en forme en ce mois de janvier. Geoffrey Palis, après une longue absence, réalise de très bonnes performances à l’arrière. Yannick Caballero, moins utilisé, reste néanmoins très précieux pour sa dernière saison au club. Enfin Rory Kockott est de retour au tout premier plan. Face à l’ASM, le demi de mêlée a été impressionnant de justesse et a soulagé ses coéquipiers grâce à son jeu au pied.

Top 14 - Rory Kockott (Castres) contre Clermont

Top 14 - Rory Kockott (Castres) contre ClermontIcon Sport

Les Castrais sont aujourd’hui sur une bonne lancée alors que se profilent dix jours de vacances. Au mauvais moment ? "C’est vrai qu’on aimerait enchaîner, mais je pense que ça va faire du bien aux corps et aux esprits, relativisait le pilier Wilfrid Hounkpatin. Pendant ces dix jours, il va falloir garder en tête que des gros matchs vont arriver." Vacances ou pas, si les joueurs du CO confirment les progrès entrevus ces dernières semaines, les six points qui les séparent d’une place qualificative pourraient bien fondre comme neige au soleil.

Par Baptiste Pery

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés