Icon Sport

Bordeaux : la victoire attendue, le bonus espéré

Bordeaux : la victoire attendue, le bonus espéré

Le 03/04/2019 à 18:15Mis à jour Le 03/04/2019 à 18:49

TOP 14 - Dans la course au top 6, l'UBB ne fait pas le plein de points face à des concurrents directs. Aussi, pour ce match contre l'USAP, une victoire bonifiée est plus que nécessaire.

"Cela va se jouer à 1 point" le président Laurent Marti avait depuis longtemps, imaginer le scénario de cette fin de saison. Un seul petit point pourrait décider d'une place en phase finale. L'Union, invaincue à domicile demeure depuis février et le match totalement débridé contre Grenoble. Or depuis, 3 journées, l'UBB a perdu 5 points à Clermont, Montpellier et au Racing. Pire, le Stade Français, que l'on croyait éliminé de la course au Top 6 est revenu à 1 point. Aussi, l'Union n'a pas vraiment le choix pour cette rencontre à domicile contre la lanterne rouge, l'USAP : la victoire avec bonus. Le manager Joe Worsley demeure aussi méfiant qu'un parlementaire anglais votant le Brexit : "On a vu ce qu'ils ont fait contre Montpellier. Nous, on a pris une valise à Montpellier. Eux, ils ont battu Montpellier, la-bas. C'est une équipe qui peut faire de bonnes choses en attaque et en défense pour gagner contre n'importe quelle équipe. Les joueurs sont conscients de la qualité de l'équipe contre laquelle on va jouer ce week-end."

Top 14 - Joe Worsley (Bordeaux) contre le Racing 92

Top 14 - Joe Worsley (Bordeaux) contre le Racing 92Icon Sport

Aussi, ne comptez pas sur lui pour évoquer la quête d'un point supplémentaire : "Normalement, quand on commence à parler du bonus, ce n'est jamais bon. Alors, on va se concentrer sur le match et pas plus que ça."

Le message fut d'ailleurs relayé par les joueurs.Ulupano Seuteni évoquait le sujet de la même manière : "Oui, on se doit de prendre le bonus, mais on doit gagner le match en premier."

Mahamadou Diaby, demeurait un peu plus enthousiaste : "Un bonus, si on peut le prendre, on ne dit pas non. Il faut déjà, dans un premier temps, gagner. Après le bonus, c'est la cerise sur le gâteau."

" On a un objectif et il faut l'atteindre "

La venue de l'USAP représente pourtant une rare occasion pour l'UBB de prendre ce petit point ô combien important dans la course finale. Mais l'Union se veut prudente et ne pas se faire piéger par des Catalans, qui "vont se battre jusqu'au bout" comme l'explique Mahamadou Diaby. "On le sait." prévient "UJ" Seuteni. "La dernière fois que l'on a joué contre eux chez nous, on était rentré dans le match un peu trop tranquille parce qu'ils étaient derniers du top 14. Et on a fait un match nul." Aussi, l'équipe bordelo-béglaise n'a pas l'intention de laisser une once d'espoir à l'USAP.

"On est 6e." poursuit Diaby. "On a le top 6 dans le viseur comme jamais. On ne se préoccupe pas de l'adversaire, de sa position. On se dit juste que c'est un obstacle qui va se mettre devant nous dans la quête de ce top 6. Si on commence à s'occuper de l'adversaire, à se dire "attention, ça va être facile, ils sont 14e, ils sont 2e, ça va être plus dur, on ne va pas s'en sortir. Il faut que l'on se dise : soit on gagne ce week-end et on peut continuer à aller chercher notre objectif, soit non et dans ce cas l'objectif va s'éloigner de plus en plus. Il reste 6 matchs. On a un objectif et il faut l'atteindre."

Top 14 - Mahamadou Diaby (Bordeaux)

Top 14 - Mahamadou Diaby (Bordeaux)Icon Sport

Et pour cela, il faudra retrouver vite la solidité défensive du début de saison, celle entrevue lors du dernier match à domicile. Joe Worsley a d'ailleurs souligné cette faille, lors de ces deux semaines de préparation : "On n'est pas content avec le match du Racing. C'est le 3e match que l'on fait comme cela à l'extérieur. Un match que l'on a complètement lâché en 2e mi-temps. On a eu des mots durs durant la semaine dernière et cette semaine." Et Mahamadou Diaby le confirme : "On a pris plus de 40 points au Racing. On n'a pas réussi à retrouver la défense que l'on avait eue façe au Stade Français. Vous imaginez bien que quand on prend 40 points, le lundi, on bosse la défense. Certes on marque mais si on peut ne pas encaisser d'essais derrière, c'est mieux."
Ce sera d'autant mieux pour un éventuel bonus. Car si peu l'évoquent ouvertement, cela sera bien l'objectif sur ce match. Un petit point pour pouvoir continuer à y croire. "Soit on veut regarder les phases finales dans son canapé, soit on veut être acteur." résume le 3e ligne. "A ce moment-là, la motivation, elle est toute trouvée."

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés