Midi Olympique

Top 14 - Bordeaux-Bègles préserve l’essentiel devant Agen

Bordeaux-Bègles préserve l’essentiel devant Agen

Le 26/01/2019 à 18:49Mis à jour Le 27/01/2019 à 09:34

TOP 14 - Contre des Agenais batailleurs, les Bordelais ont décroché les 4 points grâce à trois essais de Blair Connor, Romain Buros et Seta Tamanivalu (25-17). C'est ce qu'il leur manquait pour intégrer temporairement le Top 6. Agen n'a pas démérité mais repart bredouille du stade Chaban-Delmas.

L’Union Bordeaux-Bègles peut s’appuyer sur son invincibilité à domicile pour s’installer dans les hauteurs du classement. Devant Agen, les Girondins ont fait respecter la hiérarchie en s’imposant (25-17). Les Lot-et-Garonnais ont résisté quasiment pendant toute la première période avant de céder sous les coups de boutoirs des joueurs de l’UBB. Les locaux ont ensuite été laborieux dans le deuxième acte mais préservent le succès. Avec celui-ci, Bordeaux-Bègles remet la pression sur ses adversaires visant les places en phases finales. En face, Agen reste scotché en zone rouge.

Des Girondins d’abord tranchants puis absents

L’Union Bordeaux-Bègles était déterminée à ne pas se laisser contrarier par le SU Agen. Pour cela, elle peut compter sur un Cameron Woki de gala. Défensivement avec des placages offensifs ou en position d’attaque avec un rôle dans la finition des 3 premiers essais, le 3e ligne est omniprésent. Il offre une passe au pied à Connor pour le premier essai girondin (3e), est dans le mouvement des avants pour servir Buros (40e) et encore présent à l’avant-dernière passe sur l’essai de Tamanivalu (42e). Le champion du monde des – de 20 ans a livré une sacrée prestation dans cette partie jusqu’à sa sortie à l’heure de jeu.

Top 14 - Cameron Woki (Bordeaux) contre Agen (Crédit Photo : Justine Hamon)

Les Girondins ont d’abord réussi à construire leur succès. Avec moins de ballons que les Suavistes, ils réussissent à mettre à mal la défense adverse. Ce travail d’usure fait céder les Agenais. Mais alors que les Girondins font le plus difficile – croit-on – en prenant 18 points d’avance sur leur 3e essai (25-7, 42e), ils se branchent sur courant alternatif et laissent jouer leurs adversaires. Qui en profitent pour recoller un peu. Les joueurs de l’UBB cafouillent la fin de partie. Ils sont perturbés en mêlée et échappent quatre munitions en touche en cours de route. Après la 42e minute, ils n’inscrivent plus le moindre point. Ils sont contraints de résister en tremblant un peu sur la fin de partie pour préserver ce précieux succès (25-17).

Des Lot-et-Garonnais pas payés

Du volume et de l’engagement en début de partie, des ballons tenus mais un manque de tranchant dans les zones de marque et une fébrilité défensive à certains moments. Les Agenais pourront regretter la gestion de leurs temps faibles dans cette partie. Car Agen contrarie Bordeaux-Bègles en conquête et les visiteurs tiennent énormément le ballon. Mais quelques petites erreurs les empêchent de revenir coller au score en fin de rencontre. Malgré un essai de Bosch (55e) et une pénalité de Berdeu (65e), les hommes de Mauricio Reggiardo s’inclinent 25-17 et concèdent donc un voyage à vide.

Sur leur combativité et leur capacité à contrarier la conquête bordelo-béglaise dans le deuxième acte, les Lot-et-Garonnais méritaient mieux. Mais ils partaient de trop loin pour espérer faire vaciller la citadelle de Chaban-Delmas. Au classement, Agen reste englué en zone rouge tandis que Bordeaux-Bégles vient remettre la pression sur les autres candidats aux phases finales en s’installant provisoirement à la 3e place au classement.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0