Icon Sport

Top 14 - Benjamin Urdapilleta (Castres) : "On va se contenter des cinq points"

Urdapilleta : "On va se contenter des cinq points"
Par Rugbyrama

Le 16/09/2018 à 09:07Mis à jour Le 16/09/2018 à 09:31

TOP 14 - Auteur d'une partie aboutie, le demi d'ouverture castrais revient sur la performance en demi-teinte des siens dans la victoire face à Grenoble (29-13), avec les cinq points à la clé mais encore beaucoup de choses à améliorer pour le champion de France.

Rugbyrama : Vous avez craint pour votre bonus offensif en fin de match mais vous l'avez gardé. Est-ce ce que vous retenez ?

Benjamin Urdapilleta : Oui, car il n'y a pas beaucoup de points positifs mais aujourd'hui les cinq points étaient le plus important. On va se contenter des cinq points.

Comment expliquez-vous que votre équipe affiche deux visages si différents dans la même rencontre ?

B.U. : Grenoble a fait un très bon match. Ils nous ont posé beaucoup de difficultés malgré leur problème de conquête. Et en deuxième mi-temps ils ont mis la main sur le ballon et ils ont beaucoup plus attaqué. Nous avons un peu régulé notre rythme et manqué d'agressivité sur les 80 minutes. Voilà la différence entre la première période et la deuxième où nous avons plus contrôlé.

Top 14 - Rory Kockott (Castres) contre Grenoble

Top 14 - Rory Kockott (Castres) contre GrenobleIcon Sport

Donc le principal pour vous n'était pas forcément la manière, mais plutôt la victoire ?

B.U. : Évidemment, la victoire était essentielle mais décrocher le bonus, c'est mieux. Il faut respecter toutes les équipes dans le championnat. Grenoble a beau être un promu, c'est un adversaire avec un très bon effectif qui malgré les nombreux changements a su être dangereux.

Personnellement vous avez semblé plus confiant au pied que contre Lyon. Le déplacement à Toulon montrait déjà de meilleures choses. Comment avez-vous basculé mentalement ?

B.U. : En quatre matchs le seul où j'ai mal botté était celui face à Lyon ! Oui, je me sens bien, ça n'était qu'un match. La saison est longue et il y aura d'autres rencontres où je passerai à côté. Je ne l'espère pas mais le jeu au pied est difficile et contient une part de hasard. En tout cas, je suis heureux quand ça passe comme aujourd'hui.

Top 14 - Julien Dumora (Castres) contre Grenoble

Top 14 - Julien Dumora (Castres) contre GrenobleIcon Sport

Vous avez eu de la réussite au pied mais vous étiez très à l'aise dans le cœur du jeu également. Comment vous êtes-vous senti ?

B.U. : Oui, j'ai essayé de faire de l'alternance comme toujours. Parfois je le fais mal mais aujourd'hui j'ai eu de bonnes sensations. Je suis assez content de cette prestation.

Pour un ouvreur les domaines à travailler sont nombreux et on imagine que la performance passe par beaucoup de travail...

B.U. : Bien sûr, je m'améliore avec l'entraînement, surtout sur le jeu au pied. Je m'entraîne tout le temps, tous les jours sauf le mercredi, il faut un peu de repos quand même ! (rires) Mais le travail est un passage obligatoire pour arriver le week-end et être performant sur le terrain.

Propos recueillis par Quentin Put

Contenus sponsorisés
0
0