Icon Sport

Urdapilleta : "Je n'ai pas l'habitude de marquer des essais !"

Urdapilleta : "Je n'ai pas l'habitude de marquer des essais !"
Par Simon Valzer via Midi Olympique

Le 17/03/2019 à 11:58

TOP 14 - Excellent dans son rôle de pilote de l'attaque castraise avec son partenaire de la charnière Rory Kockott, l'ouvreur argentin du CO Benjamin Urdapilleta, auteur d'un doublé, s'est dit satisfait de la victoire bonifiée contre l'Usap, même s'il reconnaît quelques passages à vide.

Rugbyrama : Quel sentiment vous anime au terme de cette victoire bonifiée décrochée in extremis ?

Benjamin Urdapilleta : Nous avons bien commencé le match en marquant d'emblée trois essais et après, je ne sais pas ce qui s'est passé. On se relâche, on perd en agressivité, en vitesse... alors forcément, face à une équipe de Perpignan qui joue bien et beaucoup, on s'est mis en danger jusqu'à la fin du match.

Le bonus offensif est-il heureux ?

B.U. : Oui, nous avons eu un peu de chance ce soir. Comme je l'ai dit, nous avons été en danger jusqu'au bout car l'Usap n'a pas marqué tous les essais qu'il aurait pu inscrire. Nous sommes très heureux d'avoir décroché ce bonus offensif. Il est important car le classement est serré.

Justement ce soir (samedi, ndlr.), vous êtes troisièmes avec six victoires de suite. On peut dire que le CO est sorti de sa tanière pour le printemps ?

B.U. : C'est vrai, nous sommes sur une bonne série. Mais vous savez, il faut toujours rester attentif car tout peut aller très vite dans ce championnat. On a pas le droit de baisser un peu la garde car nous savons que cela se jouera à un ou deux points à la fin.

Top 14 - Benjamin Urdapilleta (Castres) contre Perpignan

Top 14 - Benjamin Urdapilleta (Castres) contre PerpignanIcon Sport

Sur un plan personnel, vous avez marqué un doublé ce soir...

B.U. : Oui, je n'ai pas l'habitude de marquer des essais et encore moins un doublé dans le même match ! Je suis un peu surpris car c'est rare.

Vous avez une célébration particulière...

B.U. : Oui, je célèbre chaque essai que je marque pour ma femme. C'est comme ça depuis que l'on est ensemble, cela remonte à l'Argentine. D'ailleurs elle me le dit souvent : "Quand est-ce que tu marques un essai ? Cela fait longtemps que tu n'as pas marqué d'essai pour moi..." J'imagine que ce soir elle doit être contente !

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0