Midi Olympique

Bayonne renoue avec la victoire

Bayonne renoue avec la victoire

Le 22/02/2020 à 22:21Mis à jour Le 22/02/2020 à 22:47

TOP 14 - Après huit matchs sans succès, l'Aviron Bayonnais a signé sa première victoire de l'année en championnat ce samedi soir face au Stade Français (28-17). Une rencontre très fermée en première période et qui s'est finalement jouée sur la deuxième avec une grosse indiscipline parisienne sanctionnée par les joueurs basques.

12 octobre 2019, c'est la date de la dernière victoire bayonnaise en Top 14. Il aura fallu plus de quatre mois aux joueurs de Yannick Bru pour retrouver des sourires après une rencontre à Jean-Dauger. Il y avait déjà eu une belle partie à Montpellier la semaine dernière avec un bonus défensif arraché dans l'Hérault (31-29). Face à un concurrent direct au maintien, l'Aviron a affiché bien plus de maîtrise ce samedi soir. Le premier acte s'est d'abord résumé en un gros combat et un duel de buteur remporté par Maxime Lafage (12-9) après un échec de Sanchez. Tout s'est finalement emballé pour les joueurs basques au retour des vestiaires où les murs ont un peu tremblé.

Paris a perdu la guerre des nerfs

"A la mi-temps, Yannick a poussé sa gueulante et il a eu raison car on dormait". De retour aux manettes après un interlude en sélection espagnole, Guillaume Rouet a expliqué en toute franchise le changement de visage bayonnais en deuxième période. Certes, il y a eu ces mots du manager basque mais il y a eu aussi un coaching judicieux avec les entrées remarquées de Van Jaarsveld et Luamanu qui n'ont eu cesse de mettre Bayonne dans l'avancée. Avec l'énorme activité de Van Lill, entres autres, et le jeu au pied d'occupation bien géré par Lafage, l'Aviron a poussé le Stade Français dans ses retranchements ce qui a eu pour effet une indiscipline monstre des Parisiens. Autant d'occasions laissées à l'ancien ouvreur rochelais qui a été impeccable au pied (8/8, 23 points) pour son cinquième match en bleu et blanc.

Déjà réduits à 14 après le carton jaune pour Etien avant la pause, Talalelei Gray laissait également ses coéquipiers en infériorité numérique quelques minutes après la reprise. Alors que Sanchez avait égalisé, Bayonne a infligé un 13-0 en 20 minutes dont un essai de Tisseron qui était fatal (47e). L'essai de Lucas Da Silva sur maul (69e), son premier en championnat, était d'ailleurs anecdotique tant les fautes ont pourri le plan de jeu du duo Sempéré-Arias.

L'Aviron Bayonnais remporte donc ce match de la peur (28-17) et met fin à une série de huit rencontres sans victoire en Top 14. Quatre précieux points pour la survie en championnat car les Basques pointent désormais à cinq unités de la zone rouge. Avec ce revers à zéro point, le Stade Français chute en revanche à la 13e place et devra montrer un tout autre visage à Toulon dans une semaine.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés