Icon Sport

Erbani : "Nous méritions de gagner"

Erbani : "Nous méritions de gagner"
Par Nicolas Augot via Midi Olympique

Le 29/02/2020 à 21:10Mis à jour Le 01/03/2020 à 13:20

TOP 14 - Le troisième ligne de la Section paloise était forcément heureux après ce succès acquis face à Montpellier au terme d'un bras de fer incertain (19-15), le premier après sept défaites consécutives.

Rugbyrama : Que ressentez-vous après cette première victoire depuis le mois de novembre ?

Antoine Erbani : Je la prends ! Elle a été longue à se dessiner, mais nous avons fait preuve de caractère cette fois-ci. Cette victoire nous donne beaucoup de plaisir car j'ai l'impression que l'on ne méritait pas ce qui nous arrivait, donc elle nous fait vraiment du bien.

Comment expliquez-vous ce succès ?

A.E. : Attention, nous ne sommes pas pas champions du monde, mais ce soir nous avons été constants sur l''envie et notre agressivité de bout en bout. Nous avons juste eu un peu de mal en début seconde période mais face à une équipe massive comme celle de Montpellier il ne fallait surtout pas baisser de rythme... Nous rendions 10 kilos par rapport à chaque joueur adverse. Notre envie et agressivité nous ont permis de l'emporter. Je répète qu'il faut quand même faire preuve de retenue. Nous ne sommes pas sauvés. Rien n'est gagné. Maintenant, il est vrai que nous n'avions pas gagné depuis longtemps donc il faut savourer cette victoire. Je suis très heureux pour tout le groupe.

La Section a certainement changé d'option tactique ce soir en privilégiant l'occupation au pied...

A.E. : Nous avons su faire preuve d'intelligence. Antoine Hastoy et Colin Slade ont été très bons dans la gestion du jeu au pied, en arrivant à nous faire avancer avec leurs pieds. Ils ont réussi à mettre le ballon derrière les arrières de Montpellier. Ce n'était pas un jeu minimaliste mais intelligent car il fallait tenir compte des conditions. Nous avons aussi été bons en conquête. La mêlée nous a permis de gagner beaucoup de ballons et nous avons redressé la barre en touche. Nous avons tous pris conscience du danger et j'espère que nous sommes vraiment repartis.

Résister après la sirène, est-ce symbolique ?

A.E. : C'est effectivement symbolique, car lorsque nous marquons notre essai, il reste à jouer ces fameuses quatre ou cinq minutes qui nous ont fait défaut dernièrement. Même si nous perdons le ballon sous le renvoi car je fais un en-avant, personne ne s'est pas affolé malgré deux pénalités un peu sévères contre nous. J'ai tout le temps ressenti l'envie d'aller de l'avant. Nous méritions de gagner ce match et on sentait que ça allait tourner.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés