Icon Sport

Top 14 - Agen : vite basculer sur le match à Armandie

Agen : vite basculer sur le match à Armandie

Le 13/09/2018 à 16:27Mis à jour Le 14/09/2018 à 09:06

TOP 14 - Frustrée du match contre Montpellier, déçue, l'UBB veut vite retrouver les terrains et affronter le SUA à Armandie. Un défi que les joueurs girondins prennent au sérieux.

L'UBB a dû avoir les oreilles qui sifflent après le match contre Montpellier terminé par un nul entre deux équipes, visiblement en rodage. Alors, on pourrait croire, Rory Teague et ses joueurs vexés par les commentaires qui ont suivi. "Vexé ? Non vexé, ce n'est pas le bon mot. Mais on est un peu déçu et c'est normal pour les joueurs, les entraîneurs quand on n'a pas gagné." précise le manager anglais. Alors un peu de doute peut-être ? "Pas du tout. On est satisfait des quelques opportunités et franchissements " enchaîne Rory Teague "mais je ne suis pas sûr que vous me posiez la même question si Semi Radradra avait marqué cet essai et Baptiste avait mis les deux pénalités. Ce ne serait pas les mêmes questions ni la même ambiance autour de l'UBB, cette semaine. Mais la réalité, c'est qu'on ne marque pas les pénalités, on oublie 2 ou 3 essais. "

C'est bien là, le souci actuel de l'Union, son inefficacité. Adrien Pélissié souligne aussi cet aspect : "On n'a pas concrétisé nos temps forts, on le sait. On a essayé de voir pourquoi et de gommer ces petites erreurs pour ce match à Agen." Car déjà, se profile ce déplacement au SUA, équipe qui a clairement identifié son objectif : le maintien et une invincibilité à Armandie.

Prendre des points à l'extérieur

Et l'Union qui réussit pourtant bien ses matchs en terre lot-et-garonnaise, sait qu'Agen et Mauricio Reggiardo les attendent de pied ferme. "Il faut faire attention aussi, car Agen est une équipe qui est forte à domicile, qui joue chaque match à domicile comme si c'était le dernier" prévient Rory Teague. Même chanson de la part d'Adrien Pélissié qui se souvient bien du match de l'an dernier : "L'année dernière, on avait gagné, mais cela avait été un match difficile. On connaît les qualités de cette équipe d'Agen.

Rory Teague - Coach de Bordeaux

Rory Teague - Coach de BordeauxIcon Sport

Ils ont un gros paquet d'avants, une bonne défense, ils sont joueurs. À nous d'être concentrés pour essayer de leur poser des problèmes et tout simplement de remporter ce match." Entre un SUA qui joue son championnat à domicile et une Union encore en construction et déçue de sa prestation décevante à Chaban, la rencontre pourrait déboucher sur un bon match, façon derby. Et cela d'autant plus que le match contre Montpellier a laissé un goût amer aux joueurs de l'UBB :

"Bien sûr la frustration, elle était là mais maintenant, on ne va pas rester frustré pendant une semaine" précise Adrien Pélissié. "On a vite basculer sur ce match d'Agen. On s'est dit les choses. On a travaillé et voilà. Il ne faut plus être frustré, juste motivé pour se déplacer à Agen. Ce sera un déplacement difficile. On le sait. Donc, on a essayé de bien préparer ce match, s'entraîner sérieusement pour faire quelque chose là-bas."

Adrien Pelissie - Bordeaux

Adrien Pelissie - BordeauxIcon Sport

Rory Teague a perçu d'ailleurs dans son équipe, une envie décuplée : "On a des joueurs qui sont morts de faim pour attaquer ce match contre Agen. J'ai freiné un peu les joueurs, cette semaine. Ils sont vraiment impatients de régler quelque chose. Je trouve que c'est un bon signe pour le groupe." L'UBB, qui vise ouvertement le Top 6, se doit de marquer des points contre une des équipes qui va lutter pour le maintien, ou du moins, s'est préparée pour cela. Avoir faim, survivre, ce sera bien une question d'appétit.

Contenus sponsorisés
0
0