Midi Olympique

Top 14 - Affaire Tuisova : le LOU saisit le tribunal

Affaire Tuisova : le LOU saisit le tribunal
Par Marc Duzan via Midi Olympique

Le 29/10/2018 à 10:00Mis à jour Le 29/10/2018 à 15:26

TOP 14 - Information Midi Olympique du lundi 29 octobre. L’affaire entre le Lou, Josua Tuisova et le RCT n’est pas encore terminée et devrait se terminer devant le tribunal de commerce.

Au mois de juin dernier, ni le Lou ni Josua Tuisova n’envisageaient pouvoir être liés de quelque façon que ce soit. C’est alors que le RCT aurait cherché une porte de sortie pour l’international fidjien (5 sélections). Très vite, le Lou s’est montré intéressé, offrant même 1,4 million d’euros pour racheter les deux dernières années de contrat liant le puissant trois-quarts aile à Toulon. Une source proche du dossier nous confie sur le sujet : "Un précontrat et un contrat ont été signés entre les deux parties. Puis le deal n’a pas été respecté par le club qui s’était un temps déclaré vendeur".

Info ? Intox ? Si l’on en croit le camp lyonnais, les dirigeants toulonnais auraient attendu jusqu’au dernier moment (soit début juillet 2018) pour savoir si Chris Ashton quittait oui ou non le Var et, lorsque le transfert de l’international anglais vers Sale fut effectif, considérèrent un départ de Josua Tuisova comme inenvisageable. D’autant plus que la pression populaire autour d’un possible départ du jeune Fidjien (24 ans) était devenue quasiment insoutenable. Dès lors, le club lyonnais aurait dernièrement décidé de saisir le tribunal de commerce de Toulon et, d’ici quelques mois, la justice dira si le RCT était dans son droit ou non, au moment où il décidait de retenir le joueur mélanésien dans ses filets.

Le dossier Mostert suit son cours

Pour rappel, c’est la deuxième fois en deux ans qu’un joueur ayant donné son accord au Lou fait ensuite faux bond au club d’Olivier Ginon. En 2016, le deuxième ligne sud-africain Franco Mostert avait signé un précontrat avec le club lyonnais avant de s’évaporer dans la nature. S’estimant floués, les dirigeants du Lou ont depuis saisi le tribunal de commerce de Lyon mais Franco Mostert - son contrat n’avait pas été validé par la LNR parce que le joueur n’avait reçu la moindre lettre de sortie de la part de sa fédération - ne s’est présenté à aucune des trois audiences auxquelles il a été convoqué.

Contenus sponsorisés
Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0