Icon Sport

Urios : "Il y a une chose qui n'est pas négociable, c'est l'état d’esprit"

Urios : "Il y a une chose qui n'est pas négociable, c'est l'état d’esprit"
Par Midi Olympique

Le 04/08/2019 à 16:30Mis à jour Le 04/08/2019 à 16:40

MATCH AMICAL - Pour sa première à Chaban-Delmas Christophe Urios, attendait, si ce n'est la victoire, au moins un état d'esprit infaillible de la part de ses joueurs. Un élément qui fait sa marque de fabrique depuis ses débuts en tant qu’entraîneur. Tout heureux était-il, alors, de voir en plus du succès 39-14, une équipe capable d'avoir cet état d'esprit qui lui tenait tant à cœur.

"Beaucoup de joueurs se sont distingués. Il n'y aura pas non plus 50 opportunités et le groupe a parfaitement répondu", expliquait simplement Christophe Urios après le match. Si avant la rencontre le nouveau patron de l'Union Bordeaux-Bègles refusait de voir une autre issue que la victoire, l'une des choses les plus importants était l'état d'esprit de ses nouveaux protégés. "Le résultat sera essentiel et important. La deuxième chose que je souhaite, c'est trouver un état d'esprit. J'ai envie de voir une équipe sur le terrain."

Si en première période les deux équipes se sont accrochées pour ne pas laisser son adversaire prendre le dessus, l'UBB est revenu avec un mental de fer pour combattre une chaleur plombante et retrouver le chemin de l'en-but et laisser le RCT fanny sur la deuxième période.

"On savait qu'on allait tomber sur une équipe plus rodée que nous avec peu de changement d'une année sur l'autre. On se prépare depuis quelques semaines avec beaucoup d'attente mais on avait placé ce match non pas sur la nouvelle aventure mais plutôt sur l'ancienne. Que ce soit des anciens de l'Union ou des Castrais ou autre, je pense à Rémi (Lamérat), Max (Lucu), Ben (Botica), Alex (Flanquart), on avait tous envie de tourner la page, on voulait solder ce qui c'était passé. On va démarrer une nouvelle aventure."

Une base déjà solide

Un résultat aidé par la belle performance du capitaine Mahamadou Diaby, leader d'homme impeccable en défense comme en attaque. Ce qui en plus d’avoir le renfort de joueurs comme Lamérat, Botica et bientôt Cordero peut permettre au staff de l'union de compter sur une base déjà solide avec des joueurs de qualités. On pense en plus de Diaby, à Maynadier, Connor et plus récemment à Buros, auteur d'une partie remarquable, avec, sur chaque prise de balle, un ballon bonifié.

Si les joueurs semblent pour le moment répondre présent à ses attentes, Urios aimerait créer une véritable émulation auteur de l'équipe : '"On sait que l'UBB, en fin de saison dernière, a beaucoup déçu. On a besoin de regagner le cœur de nos supporteurs même s'ils ne sont pas nombreux pour ce match. On doit créer une atmosphère particulière à Chaban. Gagner et plaire". Tenter de retrouver l'ambiance qui fait la réputation de l'UBB. Ce n'est pas pour rien que depuis six ans de suite, le club est en tête du classement de la meilleure affluence du Top 14 (20 409 supporteurs en moyenne chaque match). Un résultat rendu possible grâce à la capacité de remplissage du stade qui peut accueillir 35 000 personnes.

L'UBB n'est que dixième avec 60% de taux de remplissage. Peut-être que cela changera cette année.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0