Rugbyrama

Match Amical - Castres : une reprise toute en douceur

Castres : une reprise toute en douceur

Le 12/08/2018 à 15:54Mis à jour Le 12/08/2018 à 15:55

MATCH AMICAL - Match très facile pour les champions face à des Canadiens très faibles (47 à 17), surtout en conquête. C'était une reprise vraiment tranquille.

Pour un match de reprise, c'était un vrai match de reprise. Le CO est tombé sur un adversaire vraiment inoffensif et le public tarnais a pu savourer pleinement le retour des champions qui n'avaient plus joué depuis deux mois. Le bouclier de Brennus était d'ailleurs exposé sur la pelouse juste avant le coup d'envoi. Et les Castrais avaient décidé d'aligner deux équipes distinctes durant chaque mi-temps pour que tout les joueurs disponibles puissent montrer ce qu'ils savaient faire.

Les hommes de Christophe Urios se sont imposés en marquant sept essais contre deux. Nous retiendrons une superbe attaque conclue par Caminati en coin après un une-deux d'école entre Kockott et Urdapilleta relayé par Gérondeau. Cette large victoire 47-17 est évidemment difficile à cerner vu la faiblesse de l'opposition. Cette équipe nationale du Canada devra montrer bien plus de choses pour au moins faire illusion en Coupe du Monde. "En deuxième mi-temps, on nous a même demandé d'arrêter de pousser les mêlées. En fait, c'est vrai l'opposition était assez faible. Il n' y a pas eu énormément de rythme dans ce match, c'est sûr, mais c'est classique pour un match de reprise. Je trouve que nous avons manqué de précision sur le jeu à la main en première mi-temps en gâchant trois situations favorables. En deuxième mi-temps, nous avons manqué d'agressivité su rle jeu au sol. Mais, bon nous avons respecté le cadre que nous nous étions fixés. La conquête a été solide évidemment, mais un match où l'on demande de ne plus pousser les mêlées, ce n'est plus vraiment un match."

Match Amical - Castres contre le Canada (Crédit Photo : Patrick Olombel / Castres Olympique)

Match Amical - Castres contre le Canada (Crédit Photo : Patrick Olombel / Castres Olympique)Rugbyrama

Après trois semaines de préparation seulement,Christophe Urios ne voulait pas non plus faire la fine bouche. Il a sans doute apprécié les prestations de sa recrue Camille Gérondeau, que nous avons trouvé très actif, et des trois quarts Viallèle et Laveau. Antoine Tichit, le pilier gauche relativisait aussi le large score : "Mais les Canadiens se jetaient partout. Ils se sont quand même accrochés et c'était dure de mettre notre jeu en place alors nous avons trouvé la faille sur des phases collectives comem les ballons portés et les mêlées. Mais ces Canadiens ont quand même constitué un bon test pour régler notre jeu au sol, qu'il faudra améliorer si l'on veut tenir le ballon. Après le fait que nous arrêtions de pousser les mêlées a nivellé le match. C'est sûr. "

Contenus sponsorisés
0
0