Other Agency

Brive peut positiver

Brive peut positiver
Par Vincent Bissonnet via Midi Olympique

Le 04/08/2019 à 10:13Mis à jour Le 04/08/2019 à 10:33

MATCH AMICAL - Défait vendredi soir à Millau par Montpellier (29-21), le promu corrézien a montré de belles aptitudes et des potentiels très intéressants. Des promesses à confirmer vendredi prochain au Racing 92.

Pour son premier match de la saison, Brive a connu la défaite face à Montpellier, vendredi à Millau (29-21). Au-delà du résultat sec de ce court revers, le promu peut légitimement tirer du positif de cette répétition grandeur nature. Sans une bonne partie de ses recrues (Alex Dunbar, Mitch Lees, Nico Lee, Wesley Tapueluelu) et avec une douzaine d'espoirs sans complexes, les Corréziens ont livré une prestation encourageante.

Au coup de sifflet final, Jeremy Davidson pouvait se montrer relativement satisfait de la copie rendue : "Je suis toujours déçu de perdre, même en amical. Mais dans la possession du ballon et l'engagement qui a été mis, nous n'avons rien à reprocher aux joueurs. C'est dommage qu'il y ait eu autant d'imprécisions dans les vingt-deux mètres adverses, l'équipe aurait pu marquer à plusieurs reprises. Il y a eu quatre occasions franches non concrétisées et ces deux interceptions qui font mal aussi. Mais l'ensemble reste positif."

Pendant la majeure partie du match, les Brivistes ont gardé la mainmise sur le ballon, dans le sillage de leurs puissants porteurs. Physiquement, le promu possède de solides armes pour exister au plus haut niveau : "On a vu un grand Kiti Kamikamica. Mathieu Voisin et So'otala Fa'aso'o ont aussi effectué un boulot énorme", félicite le technicien nord-irlandais.

"Sur le bon chemin en conquête"

Désireux de mettre en place un rugby ambitieux, Jeremy Davidson s'est trouvé conforté dans ses intentions : Brive a multiplié les séquences, dans le sillage d'une charnière joueuse et d'un pack résistant. Des ambitions récompensées par trois essais de So'otala Fa'aso'o, Guillaume Galletier et Esteban Abadie. Jeremy Davidson distribue d'autres bons points individuels : "Je suis content de nos 9, David Delarue, Julien Blanc et Quentin Delord. Ca montre que si l'on veut mettre de l'intensité, il y a les joueurs qu'il faut. Et en conquête, de manière générale, nous sommes sur le bon chemin."

Le dénouement restera anecdotique avec une fin de partie moins aboutie, plus décousue côté corrézien : "Il y a eu beaucoup de changements dans le dernier quart d'heure. Le collectif a perdu son organisation. Mais sur la première heure, c'était pas mal."

La deuxième rencontre de préparation face au Racing 92, ce vendredi, à Biars, dans le Lot, est censé marquer la montée en puissance du CABCL, avec quelques renforts probablement : "Nous allons vers un schéma de semaine type désormais pour préparer au mieux les matchs. L'accent va être davantage mis sur le rugby. Les préparateurs physiques ont effectué un bon boulot avec les gars. L'intensité est bonne, comme nous avons pu le voir. Il faut maintenant gagner en précision dans notre jeu."

*Crédit photo de la Une : Sarah Thuault-Ney

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0