Icon Sport

L’UBB réussit sa première

L’UBB réussit sa première
Par Rugbyrama

Le 03/08/2019 à 20:49Mis à jour Le 03/08/2019 à 21:38

MATCH AMICAL - Dans un match rendu compliqué par la chaleur, les hommes de Christophe Urios réussissent leur entrée à Chaban-Delmas grâce à leur victoire sur Toulon 39-14.

Sous une chaleur étouffante, l’Union Bordeaux Bègles recevait Toulon au Stade Chaban- Delmas. Avec une équipe différente sur chaque mi-temps, les deux formations s’affrontaient pour le premier match de leur pré saison. Pour les hommes de Christophe Urios et ceux de Patrice Collazo, cette rencontre était synonyme de nouvelle aventure et surtout de point final à la dernière saison ratée.

De part et d’autre, les ambitions étaient claires, envoyer du jeu, tenter des choses sans jamais partir dans l’excès de jeu. Si la chaleur ralentissait quelque peu les organismes après le début d’une intense préparation physique cela n’empêchait pas les ouvreurs des deux équipes d’animer le jeu sur le large et de voir un match à six essais.

Diaby en dynamiteur

Malgré plusieurs déchets techniques, les intentions étaient là de part et d’autre. Si Diaby, capitaine, était à la conclusion d’un mouvement de trois quarts pour le premier essai de la partie, ce dernier n’allait pas s’arrêter là. Défensivement très solide, il a largement apporté sa pierre à l’édifice sur le secteur offensif, gagnant presque à chaque fois une ligne d’avantage rendu difficilement franchissable avec des défenses qui ne lâchaient rien. Bordeaux rentrait aux vestiaires avec un avantage de trois points grâce à la botte de Jalibert, auteur d’un 100 % au pied.

Sur ce premeir acte les Toulonnais répondaient aux essais de Diaby et Connor par l’intermédiaire de Julien Ory et Brice Heem. Si la première mi-temps ne voyait pas une équipe prendre le dessus sur l’autre (17-14 à la pause) la deuxième allait voir une équipe de Toulon flancher et prendre l’eau, dépassée par la vitesse de jeu et l’abattage offensif des coéquipiers de Cameron Woki. Higginbotham, Cros et un essai d’avant allaient plier un match et deuxième mi-temps où les hommes de Patrice Collazo n’auront finalement pas vraiment existé.

Les Toulonnais ont pêché sur une défense trop approximative, donnant trop d’espace à son adversaire du jour. Il faudra corriger ce secteur pour ne pas avoir une nouvelle désillusion au prochain match. Des joueurs comme Ben Botica et Remy Lamerat étaient attendus du côté de Bordeaux, sans être flamboyants, ils auront fait un match propre.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0