Rugbyrama

De Cromières : "Ne pas forcément aller chercher un champion"

De Cromières : "Ne pas forcément aller chercher un champion"
Par Rugbyrama

Le 13/03/2020 à 17:05Mis à jour Le 13/03/2020 à 17:32

TOP 14 - Suite au verdict rendu par la Ligue Nationale de Rugby de suspendre le Top 14 et le Pro D2 jusqu'au 30 avril, le président clermontois Éric de Cromières se félicite de cette nouvelle qu'il juge comme "la meilleure décision possible dans l'état actuel des choses".

Coup de tonnerre sur le rugby hexagonal ce vendredi 13 mars. Comme pressenti sur Rugbyrama, la LNR a officialisé en début d'après-midi la suspension des deux championnats professionnels jusqu'au 30 avril. Si la décision du report faisait partie des possibilités envisagées par l'institution, l'hypothèse de jouer les matchs à huis clos était privilégiée par certains présidents de club. Mais notamment après l'allocution d'Emmanuel Macron ce jeudi soir, c'est la première option qui a été privilégiée. Une satisfaction pour le président clermontois Éric de Cromières qui a réagi dans la foulée sur le site de l'ASM. "Dans notre sport, les partenaires et les supporters sont encore plus investis que dans d’autres disciplines et nous sommes bien placés pour le savoir ici au Michelin. Jouer dans des stades vides aurait été un non-sens." Plus qu'aux supporters et aux partenaires, l'ancien cadre de Michelin met l'accent sur la santé des joueurs. "Depuis un moment, je rappelais que nous ne prenions pas suffisamment en compte ce paramètre dans nos discussions. Faire du huis-clos n’aurait en aucun cas préservé la diffusion de la maladie au sein de nos effectifs et staffs. [...]Cela préserve le championnat et cela donne aussi une chance de continuer la compétition si le pic du Coronarovirus est maîtrisé dans un délai acceptable"

Continuer la compétition, mais comment ? Avec une date de reprise ultérieure au 30 avril et des joueurs qui refusent de jouer en semaine, il y aurait 12 journées de Top 14, en comptant les phases finales, à caser en 9 semaines de compétition. Mission impossible sans reporter ou annuler des événements estivaux comme la tournée du XV de France en Argentine ou les étapes de rugby à 7. Un scénario que n'envisage pas le président clermontois qui propose plutôt de remodeler le championnat. "Non pas forcément d’aller chercher un champion mais attribuer de façon indiscutable et équitable les 6 premières places ainsi que les dernières. Ce sera le sujet de cette fin de saison dont nous espérons la reprise dans les meilleures conditions possibles." Si d'aventure il y a reprise... "Je ne sais pas si nous pourrons rejouer mais, si c’est le cas, ce sera l’occasion pour tous nos fans, tous nos abonnés et partenaires de profiter ensemble de belles émotions."

Baptiste Pery

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés