Icon Sport

Transferts - Top 14 - Hello, Goodbye Ashton

Hello, Goodbye Ashton
Par Rugbyrama

Le 04/07/2018 à 11:52Mis à jour Le 04/07/2018 à 12:12

L’ultime épisode de la saga toulonnaise nous révélait ce lundi que Chris Ashton faisait désormais route vers le club de Sale en Angleterre. Le numéro 15, vedette des « rouge et noir », ne sera plus. Et si le club ne manque pas de ressources, l’héritage laissé par l’ailier pourrait bien s’avérer être un lourd fardeau pour son successeur.

Il aura marqué de son sceau le championnat français, cet originaire de Wigan qui en une saison aura exulté les foules et gravit des sommets. En battant le record du nombre d’essais inscrits, il semble s’être assuré d’une sorte d’immortalité sur les terres hostiles de l’Hexagone. Meilleur marqueur avec 24 essais en 23 matches, mais aussi élu meilleur joueur de Top 14, Chris Ashton fut indéniablement le facteur X de cette équipe toulonnaise. Cet insondable Saracens, franchement débarqué il y a tout juste un an sur la rade, a su faire parler son expérience et ses indéniables qualités techniques.

Chris Ashton (RC Toulon)

Chris Ashton (RC Toulon)Icon Sport

Avec 41 franchissements, il termine une nouvelle fois en en tête des totaux de Top 14. Mais comme tous les héros, le roi Ashton a son talon d’Achille. 71% de réussite au plaquage, une faiblesse défensive pourtant rapidement éclipsée par les 58 mètres gagnés par match, car comme toujours il affole les statistiques. Bien qu’une victoire ne soit jamais le fait d’un seul homme, le club de Sharks peut tout de même se targuer d’avoir optimisé ses chances en happant ce joueur auteur d’une saison exceptionnelle.

Chris Ashton (Toulon)

Chris Ashton (Toulon)Icon Sport

Malgré les deux années qu’il restait sur son contrat, le président du RCT, Mourad Boudjellal a accepté de libérer Chris Ashton. "Le joueur n’était plus en état psychologique d’évoluer en France et donc avec le RCT, en raison de problèmes familiaux importants", a expliqué le club sur son site internet. Sur Twitter le joueur a tenu à saluer cette décision. Une issue douloureuse pour les fidèles du pilou-pilou qui voient s’en aller l’un des meilleurs joueurs de l’effectif. Ce sera donc sous le maillot des Sharks que l’on pourra suivre les nouvelles frasques du désormais célèbre Chris Ashton.

En PACA, la rentrée promet d’être intéressante avec l’arrivée de nouveaux joueurs et bien sûr celle de Patrice Collazo. L’avènement d’une ère nouvelle, rien d’étonnant puisque là-bas tout est différent ne paraît-il.

Contenus sponsorisés
0
0