Icon Sport

Top 14 - Toulouse : retour sur le devant de la scène

Toulouse : retour sur le devant de la scène
Par Rugbyrama

Le 01/05/2018 à 09:24

Après la saison cauchemardesque de l’exercice précédent, les "Rouges et Noirs" sont plus que jamais de retour dans la lutte au Brennus.

Le Stade Toulousain sera du voyage pour accéder au Stade de France. Après la première bonne nouvelle et la lourde défaite de Pau sur la pelouse de Montpellier, les Stadistes étaient certains de figurer dans les six qualifiés. Quoi de mieux pour appréhender ce gros rendez-vous face à des Rochelais en quête de points. Dès le coup d’envoi, des "seaux d’eau" se sont abattus sur la pelouse d’Ernest Wallon. Pur hasard ou signe de malédiction ?

En tout cas, le public toulousain devait aujourd’hui compter sur ses avants pour livrer une grosse bataille au pack rochelais. Des premières minutes hachées de part et d’autre avec un bon lot de ballons tombés dû aux conditions de jeu très difficiles. Comme le souligne Yoann Maestri, le deuxième ligne toulousain. "Ce n’était vraiment pas facile aujourd’hui. Avec des conditions apocalyptiques, c’était difficile de faire du jeu. Il y a eu de la fébrilité dans nos actions, mais on a gagné"

Un paquet d’avant qui a répondu présent

Ce dimanche, il ne fallait pas s’attendre à voir les fusées toulousaines décoller. Pourtant, c’est l’inévitable Cheslin Kolbe qui a lancé la première flèche avec une percée en tout début de match qui a abouti à un essai refusé au jeune pilier toulousain, Cyril Baille. La suite ? Un combat féroce entre les deux paquets d’avants emmenés par Vito côté Rochelais et Fa’asalele pour les "Rouges et Noirs". Dominateurs en mêlée fermée durant tout le match, les avants de William Servat ont fait le boulot. Emportés par un public d’Ernest Wallon au rendez-vous du (possible) dernier match sur sa pelouse de Florian Fritz. "C’était une journée particulière avec Flo qui arrête. Il y a eu pas mal de sentiments qui se sont mélangés aujourd’hui mais l’important, c’était de gagner le match" ajoute le deuxième ligne international.

Les hommes d’Ugo Mola ont même un mince espoir de décrocher une place directement qualificative pour les demi-finales. S’ils ramènent un succès de Marcel-Michelin et que, dans un même temps, les Agenais vont gagner à la U Arena du Racing, les Toulousains se retrouveraient propulsés vers le dernier carré à Lyon. Un scénario qui paraît impensable mais soyons prudent, ce Top 14 est rempli de surprises.

Par Paul Stanislas.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0