Icon Sport

Toulouse, place à l'efficacité

Toulouse, place à l'efficacité

Le 04/03/2018 à 12:07

Si elle a connu quelques temps faibles samedi soir à Bordeaux, notamment en début de match, l'équipe toulousaine a su les gérer pour mieux répondre par la suite. Parce qu'à chaque fois qu'elle a eu la possession du ballon, elle s'est montrée dangereuse. Preuve de l'évolution actuelle de ce groupe.

Flamboyants et séduisants depuis le début de saison, les Toulousains ont longtemps connu la même limite : une incapacité chronique à valider leurs temps forts qui leur a coûté quelques points précieux. Force est de constater que les choses ont évolué depuis quelques semaines, ce qui les conduits aujourd'hui à la troisième place du Top 14. Cela s'était traduit, à Agen et contre Brive, par une utilisation parfaite des ballons de récupération. Phases sur lesquelles ils avaient inscrit neuf de leurs quatorze essais sur ces deux rencontres.

Depuis l'entame de l'exercice actuel, les hommes d'Ugo Mola Mola sont même les plus efficaces dans ce secteur, cher à leur entraîneur et à la culture du club. Samedi soir, à Bordeaux, le Stade toulousain a encore démontré qu'il avait grandi et mûri ces derniers temps. D'abord parce qu'il a connu une entame délicate, sans pour autant se laisser distancer au score. "Nous n'avons pas eu beaucoup de ballons durant les vingt premières minutes, reconnaît Maxime Médard. Nous aurions pu craquer mais on savait que la discipline et la défense seraient les clés de cette rencontre. Ensuite, nous avons réussi à marquer à chaque fois, ou presque, que nous étions chez eux."

Maxime Medard de Toulouse

Maxime Medard de ToulouseIcon Sport

Mola :

" Quand les joueurs auront encore plus confiance en eux..."

Effectivement, les Toulousains ont fait preuve d'une capacité de réaction encourageante (un essai de pénalité pour l'UBB à la 26e auquel ils ont répondu par celui de Médard à la 30e) et d'un sens du pragmatisme aiguisé, comme en témoigne l'essai plein de malice de Piula Fa'asalele, sur lequel le deuxième ligne a piqué le ballon dans les mains d'un adversaire au sein même de l'en-but avant d'aplatir.

Ugo Mola (Stade Toulousain)

Ugo Mola (Stade Toulousain)Icon Sport

" Je tiens à souligner l'intelligence de Piula, sur ce coup, qui connaît et maîtrise parfaitement la règle, apprécie son entraîneur Ugo Mola. Il savait qu'il n'y avait pas de hors-jeu et que le ballon était donc disponible. "

Et si, à l'arrivée, son équipe a encore encaissé trois essais, elle a surtout su mieux gérer ses temps faibles qu'elle ne le faisait voilà plusieurs mois. "C'était un match très engagé et il fallait être présent même si nous nous sommes fait peur à la fin, note Yann David. Heureusement, ça nous sourit." Ceci parce qu'il est une constante positive, à savoir l'utilisation du ballon. Quand elle parvenait à le conserver, la formation stadiste a imposé des séquences éprouvantes à son homologue girondine. "Dès lors que nous avions la possession, nous étions en mesure de faire des choses intéressantes et de mettre à mal nos adversaires, se félicite Mola. Aussi grâce à une conquête étonnante, fragile parfois mais très dominante ensuite. Il y a toujours de la marge et, quand les joueurs auront encore plus confiance en eux, ils seront encore plus dangereux." Et de prévenir : "Il faudra vite remettre le bleu de chauffe contre Lyon le week-end prochain."

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés