Icon Sport

Toulon : Boudjellal bientôt vendeur ?

Toulon : Boudjellal bientôt vendeur ?

Le 13/12/2017 à 10:44Mis à jour Le 13/12/2017 à 12:59

Le magazine Challenges annonce, ce mercredi, que le président toulonnais a entamé des démarches pour vendre ses parts du RCT. Pour se désengager ou pour trouver de nouveaux soutiens financiers qui permettraient à Toulon de rivaliser ?

Mourad Boudjellal pourrait bientôt se retirer des affaires du RCT. C'est en tout cas ce qu'annonce le magazine Challenges qui évoque, ce mercredi, des démarches engagées en ce sens. Selon l'hebdomadaire, spécialisé en économie, Boudjellal se serait récemment rapproché de l'avocat d'affaires Didier Poulmaire, bien connu du milieu sportif français (il a notamment collaboré avec Laure Manaudou et contribué à la reprise de l'Olympique de Marseille par Franck McCourt, en octobre 2016). L'objet ? Assisté du cabinet d'audit à l'envergure internationale KPMG, Poulmaire serait mandaté pour trouver un repreneur à la tête du RCT.

Augmentation ou désengagement ?

Si Mourad Boudjellal aurait fixé l'horizon 2019 pour finaliser la vente, Challenges indique par ailleurs qu'un fonds financier américain s'est déjà renseigné sur le dossier. Des informations confirmées par le premier intéressé : "Nous voulons faire rentrer un investisseur capable de développer la marque RCT et de bâtir un projet visionnaire pour le club".

Confronté à une très forte concurrence imposée, entre autres, par le Racing, Clermont, La Rochelle ou Montpellier sur le marché des transferts, Boudjellal cherche de nouveaux soutiens financiers à même d'apporter plus de puissance à son club. S'il ne se retire pas totalement, il pourrait ainsi céder une partie des actions (93% sont en sa possession).

La vente ? Un serpent de mer...

Sur ses envies de vendre le RCT, Mourad Boudjellal n'en est pas à son coup d'essai. Début octobre 2016, marqué par le début de saison raté de son équipe et la mise à pied imminente de Diego Dominguez, le président toulonnais annonçait une première fois son souhait de se retirer du rugby. Et lançait un processus de vente du RCT.

Les négociations mettaient autour de la table Lucien Simon, avocat et ancien président d'Aix-en-Provence, mais surtout Gérard Barba, producteur français de cinéma installé à Hollywood. Les négociations n'aboutiront finalement pas, suite à la volte-face de Mourad Boudjellal, qui annonçait ne plus vouloir vendre, mi-décembre 2016. Depuis, le président toulonnais a visiblement gardé dans un coin de sa tête cette idée d'un retrait des affaires du rugby. Mais Boudjellal n'en est plus à un contre-pied près. Affaire à suivre.

Contenus sponsorisés
0
0