Icon Sport

Top 14 - Victor Vito (La Rochelle) : "Un leader ne l'est pas seul"

Vito : "Un leader ne l'est pas seul"

Le 24/08/2018 à 15:20Mis à jour Le 24/08/2018 à 15:31

TOP 14 - Le double champion du monde All Black Victor Vito a accepté de prendre le capitanat de l'équipe rochelaise pour la saison à venir. Bien entouré dans ce rôle par d'autres joueurs d'expérience, il va donner le meilleur de lui-même.

Rugbyrama : Victor, vous avez été désigné capitaine pour la saison à venir. Comment avez-vous accueilli cette proposition ?

Victor Vito : Accepter la proposition ne fut pas chose facile, ça m’a demandé quelques jours. Dans le groupe, il y a d’autres joueurs qui sont aussi des leaders sur le terrain, Romain Sazy ou Uini Atonio qui ont été capitaine par le passé. Je pense que mon capitanat va être en partie facilité par leur présence à mes côtés. Mon choix a donc été plus simple en tenant compte de ces éléments. Un leader ne l’est pas tout seul, il l’est avec une équipe.

D’ailleurs, il y aura trois vice-capitaines à vos côtés, Romain Sazy, Zeno Kieft et Pierre Aguillon. C’est un confort supplémentaire ?

V.V. : Ces joueurs sont depuis un certain temps des leaders du groupe. Ca va me faciliter le travail. Dans chaque équipe, il y a certes qu’un capitaine mais il n’est jamais seul. Dans les coulisses, il y a toujours quelques joueurs pour l’aider, pour arrondir les angles, trouver des solutions. Donc oui, ils sont importants, tout comme le sera Uini à son retour sur le terrain. Plus un capitaine est entouré, mieux c’est. A la fin, si une décision doit être annoncée, c’est moi qui le fera. Mais je ne serai pas seul. On l’aura fait tous ensemble.

Cette nouvelle mission, c’est un honneur. Vous le ressentez comme ça ?

V.V. : Oui, c’est un sacré honneur. Je suis très fier de ce club, notamment par ce qu’il a accompli dernièrement. Je pense que c’est le bon moment pour démarrer quelque chose de nouveau avec cette équipe.

Quel capitaine serez-vous ?

V.V. : Avant tout, le capitaine doit bien jouer. C’est à moi de trouver ma place dans cette équipe. Ca a commencé. On ne peut pas donner de leçon aux autres si on n’est pas soi-même exemplaire sur le terrain. Le rugby, ce sont des actions, et ça démarre en jouant bien. Ensuite, ce sont de bonnes relations avec les joueurs et les arbitres. Il faut aussi savoir lire le jeu et avoir le plus d’influence possible sur celui-ci.

Le Top 14 démarre ce week-end. Dans quel état d’esprit êtes-vous ?

V.V. : Je suis impatient. J’attends vraiment de jouer le premier match. Ca a été une longue pré-saison (deux mois depuis la reprise, le 25 juin, ndlr). On a joué quelques matchs de préparation et il me tarde à présent qu’on commence pour de vrai !

Contenus sponsorisés
0
0