Icon Sport

TOP 14 - Mourad Boudjellal (Toulon) menace Canal+ d'une "guerre nucléaire"

Boudjellal menace Canal+ d'une "guerre nucléaire"

Le 22/08/2017 à 10:43Mis à jour Le 22/08/2017 à 10:44

TOP 14 - Mourad Boudjellal n'est pas content et le fait savoir. Le président du RCT fustige le fait que son équipe doive jouer successivement deux rencontres au stade Mayol un dimanche. Contre Pau, lors de la 1re journée, dimanche prochain (17 heures), puis 15 jours plus tard lors de la réception de Toulouse (16h50).

Mourad Boudjellal avait annoncé qu'il "accepterai[t] deux matches le dimanche à Mayol." Le quota est donc rempli, mais un peu trop vite aux yeux du président toulonnais :"J’estime que ce n’est plus moi qui dirige le club, mais la ligue, donc je vais les appeler en responsabilité. Ils ont aujourd’hui la possibilité de me réduire ma billetterie, ils ont la possibilité de m’augmenter mes charges (le dimanche, je paye tout le monde double.). Ils ont la possibilité de me réduire mes hospitalités, mon merchandising, donc c’est eux qui dirigent mon budget", s'est justifié l'homme fort du RCT à Var Matin.

Sans dédommagement, le RCT ne jouera pas

Et il n'a pas manqué de surenchir : "Ils ont décidé de changer l’économie du rugby, de transférer une partie de la billetterie sur les droits télé, mais je me rends compte qu’ils transfèrent surtout le billetterie du RCT qu’ils ont redistribué à part égale à tout le monde."

Mourad Boudjellal a donc décidé de taper du poing sur la table : "Je vois Canal + dans deux jours. Si on n’obtient pas un accord de dédommagement, ce sera la guerre nucléaire." Et d'assurer que "si on n’a pas de dédommagement, on ne jouera pas à Mayol le dimanche."

Mourad Boudjellal, le président de Toulon

Mourad Boudjellal, le président de ToulonIcon Sport

Contenus sponsorisés
Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0