Icon Sport

Top 14 - Mauricio Reggiardo (Agen) : "Sur le papier ça me parait bon"

Reggiardo : "Sur le papier ça me parait bon"
Par Rugbyrama

Le 28/07/2018 à 15:57Mis à jour Le 30/07/2018 à 12:18

MATCH AMICAL - Pour son premier match, le SU Agen s’est imposé 19 à 5 face à une vaillante équipe de Soyaux-Angoulême. Pas de faux départ donc pour les hommes de Mauricio Reggiardo, qui dresse tout de même un bilan quelque peu fébrile.

Rugbyrama : Que retenez-vous de votre prestation ?

Mauricio Reggiardo : Je dirais l’état d’esprit, ils sont venus faire un match agressif et il y avait du combat. J’ai vu des mecs qui voulaient gagner le match et c’est vraiment ce que je retiendrai. En première mi-temps nous n’avons pas eu le ballon et on n’a pas pu travailler la défense, c’était compliqué, il faut travailler. Mais je valide l’état d’esprit parce que c’est à partir de ça que je peux construire quelque chose et aujourd’hui nous avons une équipe compétitive.

Quelles étaient les consignes pour cette rencontre ?

M.R. : On avait pour objectif de travailler dans les rucks. On l’a pas trop vu parce qu’on n’a pas eu le ballon. On n’a pas était bon, je demande toujours un changement de conduite de la part des joueurs, c’est ce que je cherche à provoquer. À l’entraînement on sort le ballon à la main et là ce sont des ballons au pied, on ne joue pas assez à la main. Aujourd’hui on est conscient-compétent donc il faut que les nouveaux apprennent notre état esprit : il faut garder le ballon.

On a vous a vu un peu en difficulté physiquement, vous l’aviez prévu ?

M.R. : C’est un match très compliqué à préparer parce qu’on est en plein dans la préparation pour la saison, et en même temps on ne peut pas perdre. Ce matin, ils ont fait de la musculation, et hier trois entraînements…

Mauricio Reggiardo (Entraineur SU Agen)

Mauricio Reggiardo (Entraineur SU Agen)Icon Sport

Donc vous vous êtes préparé à la saison, pas au match ?

M.R. : Je ne m’en fichais pas du résultat, moi je voulais gagner. Ce qu’il faut c’est arrivé à trouver cet équilibre entre gagner ce match contre cette équipe qui a un mois de préparation de plus que nous, qui est très combative. Mais à la fois, de ne pas négliger le plan de préparation. Ce n’est pas évident, donc est content du résultat. Le contenu ? Il faut et on va travailler.

Que faut-il améliorer ?

M.R. : La touche déjà, ça ce n’est pas compliqué à voir. Et continuer à transmettre aux joueurs notre conception du rugby : la conservation du ballon. C’est de ça dont je parlais en évoquant le changement de conduite, les joueurs prennent des automatismes. Alors c’est vrai des fois c’est difficile de conserver le ballon, mais ça l’est encore plus lorsqu’on le perd.

Avec Toulouse vous reprenez avant les autres clubs de Top 14, ne craignez-vous pas de le ressentir au moment de la reprise ?

M.R. : Nous on prend des vacances parce que l’année dernière on avait enchaîné 11 matches. Donc je m’adapte, je tire des enseignements du passé. Sur le papier ça me paraît bon, on verra bien, mais c’est un choix.

Propos recueillis par Léo Faure et Fanny Roustan

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0