Getty Images

TOP 14 - Match nul entre Oyonnax et Toulouse pour lancer la saison 2017/2018 (23-23)

Un petit nul pour lancer la saison !

Le 26/08/2017 à 17:05Mis à jour Le 27/08/2017 à 15:13

TOP 14 - Pour le premier match de la saison, Oyonnax et le Stade toulousain se sont quittés sur un match nul ce samedi à Charles-Mathon (23-23). L'USO a inscrit deux essais par Ursache et Botica. Toulouse a pour sa part marqué par Bézy et Kolbe.

L’heure de la reprise a sonné. Le Stade toulousain se déplaçait sur la pelouse synthétique du promu Oyonnax samedi pour le début du Top 14. Toulouse a d’abord cherché à s’appuyer sur la patte de Thomas Ramos pour prendre les devants dans la partie. L’USO a répliqué en insistant pour inscrire un essai par Ursache (10-9 à la pause). Alors qu’Oyonnax semblait avoir mis la main sur le match grâce à une discipline de fer et un essai de Botica, Toulouse réussissait à revenir dans la partie grâce aux cannes de son ailier sud-africain Kolbe, artisan de l’essai de Bézy et auteur de celui permettant de revenir à hauteur d’Oyonnax. Les deux équipes se quittent en partageant les points (23-23). Et sûrement une certaine frustration.

Entre chaleur et début de saison, les spectateurs d’Oyonnax-Stade toulousain ont vu quelques approximations dans le jeu des deux équipes. L’USO sait qu’il faudra régler la touche pour la suite tandis que le Stade toulousain a connu quelques soucis de conservation du ballon. En début de match, les hommes d’Ugo Mola s’en remettaient au pied de Ramos pour prendre la main. Et les Oyonnaxiens doublaient Toulouse avant la pause en validant un gros temps fort par un essai d’Ursache (38e). Un choix de jeu gagnant après avoir joué deux pénalités en touche (10-9 à la pause). L’idée de plus jouer que par le passé, un choix revendiqué à Oyonnax dans son nouveau projet.

La bonne première de Kolbe

Le rythme s’est emballé un peu au retour des vestiaires. Si Oyonnax peut déjà s’appuyer sur une belle discipline, le Stade toulousain a surtout brillé par les cannes de son ailier sud-africain Cheslin Kolbe. C’est lui qui mettait sur orbite la contre-attaque toulousaine permettant au club Haut-Garonnais de reprendre les devants (10-16). Puis il était à la conclusion de l’action amenant à l’égalisation de Toulouse en fin de rencontre (23-23).

Ben Botica (Oyonnax) face à Toulouse - 26 août 2017

Ben Botica (Oyonnax) face à Toulouse - 26 août 2017Getty Images

Entre temps, Oyonnax a bien cru pouvoir marquer son retour en Top 14 par un succès, construit sur des actions tranchantes derrière des percussions d’Inman ou Eliott. Et un essai signé Botica, également impeccable face aux perches. Mais il était écrit qu’il n’y aurait pas de vainqueur pour cette première. Les deux équipes ont en tout cas une certaine marge de progression pour la suite de la saison.

Contenus sponsorisés
0
0