Icon Sport

Top 14 - Lyon, une place parmi les grands

Lyon, une place parmi les grands
Par Rugbyrama

Le 17/06/2018 à 12:02

En se qualifiant pour la première fois depuis 43 ans en phase finale, le Lou a déjoué tous les pronostics. Les hommes de Pierre Mignoni ont réalisé une saison complète et ne se contenteront pas d'une seule saison de haute volée.

Le récit de la saison

Après des recrutements judicieux tels que Liam Gill, Lionel Beauxis, Alexis Palisson ou Jean-Marcellin Buttin, Lyon affiche une belle équipe, sans toutefois figurer parmi les favoris aux phases finales. La surprise est donc d'autant plus grande lors de la 7e journée, quand les Lyonnais s'emparent de la première place après deux succès de rang à l'extérieur face au Racing et Agen. La phase retour sera en dents de scie et le club rhodanien accrochera une place en barrages qu'en fin de saison et grâce à une victoire sur le leader Montpellier. "On est très bien partis mais il y a eu un passage à vide, révèle Pierre Mignoni. Et le travail du groupe à cette période-là a beaucoup compté dans notre bonne saison."

Le joueur : Liam Gill

L'été dernier l'arrivée de l'Australien en provenance de Toulon sonnait comme une surprise. En manque de Jiff, Mourad Boudjellal s'était vu contraint de renoncer à son meilleur joueur. Dans le Rhône, le flanker a une nouvelle fois étincelé de son talent. Gros plaqueur, Liam Gill est très présent dans les rucks pour contester les ballons et pas seulement. Offensivement il apporte sa justesse ballon en main et même au pied ! Il est d'ailleurs le grand protagoniste du barrage face à Toulon et les Montpelliérains, en demi-finale, ont bien compris son importance en le ciblant et en provoquant son carton jaune.

Liam Gill - Lyon

Liam Gill - LyonIcon Sport

La performance : le barrage à Toulon

Éteindre un stade Mayol survitaminé au terme d'une rencontre spectaculaire. Les Lyonnais ont accompli l'impossible, après les premières prolongations de l'histoire des barrages. Certes, les deux en-avant dans l'en-but de Chris Ashton ont joué en faveur des hommes de Pierre Mignoni mais ces derniers ont fait preuve d'application, en attestent les deux mouvements collectifs à l'origine des deux essais lyonnais. Malgré l'égalité à la fin de la prolongation ce sont d'ailleurs ces deux réalisations qui ont envoyé le Lou en demi-finale.

Barrages Top 14 - Toulon contre Lyon

Barrages Top 14 - Toulon contre LyonIcon Sport

La statistique : 10

Pour le compte de la 16e journée le Lou a infligé une raclée à Agen en inscrivant pas moins de 10 essais ! Aucune équipe n'a fait mieux cette saison, même les grosses écuries du championnat Montpellier ou Toulon. Un véritable festival offensif des Lyonnais qui ont largement profité des approximations défensives du SUA, pour une addition salée : 71-17.

La satisfaction : "l'état d'esprit du groupe"

Le manager sportif le reconnaît, Lyon a eu une période très compliquée mais s'est forgé un collectif : "Le travail au quotidien du groupe, et des joueurs individuellement a été remarquable, confesse Pierre Mignoni. Ça a participé à la cohésion et à l'intégration des nouveaux." Et ce mental construit dans la difficulté a porté ses fruits lors du barrage à Mayol.

Défaite de Lyon à Toulon

Défaite de Lyon à ToulonIcon Sport

La déception : la demi-finale

Évidemment on peut évoquer de nouveau cette succession de cinq défaites entre la 9e et la 13e journée mais pour le technicien l'amertume de la saison est tout autre : "On a des regrets sur la demie... On a pas réussi à les faire déjouer comme on voulait. C'est d'autant plus dommage quand on voit la finale de Montpellier juste après."

Par Quentin Put

Contenus sponsorisés
0
0