Icon Sport

Top 14 - "Le rugby n’est pas un business" : le Top des déclas de la finale

"Le rugby n’est pas un business" : le Top des déclas de la finale
Par Rugbyrama

Le 04/06/2018 à 15:28Mis à jour Le 05/06/2018 à 10:51

Castres est devenu champion de France ce week-end après sa victoire face à Montpellier (13-29). En conférence de presse, le contraste était saisissant entre des Castrais euphoriques et des Montpelliérains abattus.

Christophe Urios, manager du Castres Olympique

Christophe Urios savourait son premier titre de champion de France, en tant qu’entraineur. Le technicien tarnais est annoncé un peu partout en France mais pour lui, il y a un seul endroit où il se sent chez lui :

" Je me sens bien à Castres"

"J’ai besoin d’avoir une relation forte avec mes joueurs. J’ai besoin de ça. Je me sens bien à Castres, avec des mecs simples. C’est délicieux."

Christophe Urios (Castres) après la Finale de Top 14 : Montpellier vs Castres

Christophe Urios (Castres) après la Finale de Top 14 : Montpellier vs CastresIcon Sport

Benjamin Fall, ailier de Montpellier

Déçu, Benjamin Fall cherchait déjà à penser au jour d’après. Selon lui, cette défaite, même si elle fait mal, n’est pas une fin en soi :

"C'est sûr que je vais devoir "switcher" rapidement et me projeter sur un nouveau projet. Pour mes partenaires, c'est peut-être plus brutal de finir de cette manière. Mais on se relèvera."

Benjamin Fall de Montpellier

Benjamin Fall de MontpellierIcon Sport

Pierre-Yves Revol, président du CO

Pierre-Yves Revol était heureux après la victoire de son club face à Montpellier. Ému, le président castrais n’oubliait pas non plus de glisser une petite pique à Mohed Altrad, après ses récentes déclarations :

" Certains disent que le rugby est un business. Pour moi ce n'est pas un business"

"Ce soir, c'était plutôt un sentiment de plénitude, et surtout un plaisir de faire partager. Certains disent que le rugby est un business. Pour moi ce n'est pas un business, c'est un plaisir, celui de procurer du bonheur à une ville, à un territoire très enclavé, qui retrouve beaucoup de joie de vivre et de fierté."

Pierre-Yves Revol - 2016

Pierre-Yves Revol - 2016Icon Sport

Vern Cotter, entraineur du MHR

C’est un Vern Cotter abattu et le visage marqué, qui s’est rendu en conférence de presse après le match. Le technicien ne comprenait pas comment son équipe a pu totalement balbutié son rugby :

"On est passé à côté de ce match. C'est très frustrant, nous avons pas montré notre vrai visage. On manque de réussite. Félicitations à Castres et à nous d'apprendre des nos erreurs. On reviendra plus fort l'année prochaine "

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0