Icon Sport

TOP 14 - Le policier et le boulanger, duo gagnant du CO !

Le policier et le boulanger, duo gagnant du CO !

Le 31/05/2018 à 18:04Mis à jour Le 01/06/2018 à 09:26

L'un a choisi de devenir policier. L'autre veut ouvrir une boulangerie en Australie à la fin de sa carrière. En Attendant, Combezou et Taumoepeau forment une paire surprenante au centre de l'attaque castraise. Pour la finale face à Montpellier, ce duo pourrait avoir un rôle à jouer...

C'est l'histoire de deux mecs. Chacun avec ses propres envies et ses projets pour l'avenir. L'un vient d'obtenir le concours de la police nationale et souhaite intégrer police secours à la fin de sa carrière. Le second, quant à lui, a profité de la "cellule reconversion" du CO pour découvrir le métier de boulanger. Pas tout à fait la même mais en attendant de commencer une nouvelle vie après le rugby, cela n'empêche pas Afu Sipa Taumoepeau et Thomas Combezou de s'entendre à merveille au centre de l'attaque du Castres olympique. Associés avec réussite depuis le début des phases finales, les deux joueurs forment un duo extrêmement complémentaire. Aussi bien en attaque qu'en défense.

"Je n'en suis pas certain mais je crois qu'ensemble, on n'a pas perdu un match. Cela se passe plutôt bien il faut que cela continue comme ça", révèle Thomas Combezou. Le duo a pourtant connu la défaite une fois cette saison sur la pelouse de la Section Paloise (28-13) lors de la 4e journée de championnat. Une défaite... et quatre victoires pour les deux hommes. Trois contre le Stade toulousain et une autre contre le Racing 92 le week-end dernier pour décrocher un billet pour la finale du Top 14 au stade de France.

Thomas Combezou - Castres vs Toulouse

Thomas Combezou - Castres vs ToulouseIcon Sport

Pas trop mal comme bilan. "C'est un joueur qui a d'énormes qualités physiques et techniques. Il est capable de jouer après contact donc il faut tout le temps être attentif, poursuit le futur policier sur son partenaire australien. J'apprécie beaucoup ce genre de joueurs parce qu'à tout moment, il peut se faufiler dans une brèche. Même s'il ne passe pas, il est capable de faire une passe. C'est vraiment un super gars".

Deux profils complémentaires

"Dans le groupe, on a deux postes qui sont vraiment des casses têtes. C'est le poste de seconde ligne et le poste de centre. Au centre, nous avons Roby Ebersohn qui est notre vice-capitaine, Florian Vialelle qui est toujours très bon, et après, il y a Sipa [Taumoepeau]et Zouzou [Combezou]. Pour le moment, ils ont joué les phases finales. Ils sont complémentaires", explique Christophe Urios. Et le manager castrais ne s'arrête pas la quand il s'agit de décrire les qualités du futur boulanger: "Sipa est un très bon premier centre même s'il a beaucoup joué en second centre avec Roby. Dans les défenses d'aujourd'hui qui sont extrêmement denses, très compactes, il nous amène ses qualités de franchisseur grâce à ses appuis".

Saimone Taumoepeau (Castres) contre Toulouse

Saimone Taumoepeau (Castres) contre ToulouseIcon Sport

Même chose concernant le futur policier: "Zouzou est notre meilleur défenseur. C'est quelqu'un capable de couper les relations et de mettre beaucoup de pression. C'est une chose qu'il fait extrêmement bien. Zouzou est un combattant. C'est important d'avoir quelqu'un qui ne subit pas Il jouait troisième ligne chez les jeunes. Parfois, il perd un peu les pédales. Il retrouve un peu son jeu de troisième ligne et il va faire des pick and go... À ce moment là, on est n'est pas très bien".

Mais avant toute chose, le technicien précise: "Ce sont deux mecs simples. Ce ne sont pas que des joueurs de rugby". Car oui, ils sont aussi boulangers et policiers. Samedi au stade de France, ils enfileront un autre costume: Celui d'Olympiens pour défendre les couleurs du Castres olympique...

Contenus sponsorisés
0
0