Icon Sport

Top 14 - Contrat rempli pour Montpellier

Contrat rempli pour Montpellier
Par Rugbyrama

Le 30/04/2018 à 17:46Mis à jour Le 30/04/2018 à 17:49

Invaincu à domicile, le MHR a logiquement acquis sa qualification directe pour les demi-finales de Top 14 après sa belle victoire sur la Section Paloise (45-13). Si le MHR est impressionnant à domicile, les hommes de Vern Cotter doivent prouver qu’ils peuvent hausser leur niveau de jeu hors de leurs bases.

Reçu 13 sur 13. Les Héraultais ont encore une fois démontré leur supériorité dans leur antre de l’Altrad Stadium en sortant de la phase régulière invaincu à domicile. Une performance qu’ils sont les seuls à avoir réalisés puisque ses poursuivants, Toulon et le Racing 92, ont tous deux perdu une rencontre à la maison. Mieux, le MHR a décroché son 11e bonus offensif en 13 réceptions, il n’y a que Bordeaux-Bègles et Clermont qui s’en sont sorti les valises moins pleines que les autres.

François Steyn (Montpellier Hérault Rugby)

François Steyn (Montpellier Hérault Rugby)Icon Sport

Avec une moyenne de 38 points inscrits à domicile, un jeu bien en place surtout en seconde période et un Steyn en pleine forme, les hommes de Vern Cotter s’avancent confiant pour la suite : "Le contrat est rempli, mais la saison n’est pas finie, pointe le troisième ligne montpelliérain Kélian Galletier, on a encore des choses à travailler, mais finir premier est une satisfaction. Et puis ça faisait un moment qu’on n’était pas allé en demi-finale". La dernière remonte à 2016, époque où l’équipe languedocienne était entraîné par Jack White et s’était incliné face à Toulon 27 à 18 au Roazhon Park.

" Il y a encore des choses à améliorer"

Ultra-dominateur à domicile, Montpellier doit tout de même prouver qu’il peut hausser son niveau de jeu loin de ses bases. "Il y a des choses à améliorer, souligne l’entraîneur Vern Cotter, notamment au niveau des entames de matchs comme face à Toulon au Vélodrome qui n’était vraiment pas digne de phases finales. Aujourd’hui on démarre contre Pau assez lentement, on fait des choses qu’on n’avait pas prévues à l’entraînement". Une inconstance à l’extérieur qui s’illustre par le fait que les Héraultais ne sont "que" la 6e meilleure équipe hors de ses bases avec 4 victoires pour 8 défaites. Un domaine dans lequel les coéquipiers de Fulgence Ouedraogo doivent s’améliorer.

Fulgence Ouedraogo (Montpellier) contre Pau

Fulgence Ouedraogo (Montpellier) contre PauIcon Sport

Cela tombe bien pour la dernière journée, le MHR aura affaire à un vrai test face à un possible futur adversaire. "Le prochain match contre Lyon va nous permettre de travailler en termes de jeu et de mettre des choses en place", expose le coach héraultais. Rincés physiquement l’an passé lors du barrage perdu (13-22) à domicile face au Racing, le club de Mohed Altrad abordera cette fois-ci la demi-finale avec plus de fraîcheur. "Trois semaines sans matchs, cela nous permet de travailler, détaille le technicien montpelliérain, on va faire des simulations sur des situations de matchs, on va bien travailler physiquement également. Cela va être du qualitatif". Montpellier affrontera le vainqueur du barrage entre le 4e et 5e au Parc OL, le 25 mai prochain. Et en qualité de champion de la phase régulière, le MHR recevra. De quoi se sentir comme à la maison ?

Mohed Altrad et Vern Cotter (Montpellier)

Mohed Altrad et Vern Cotter (Montpellier)Icon Sport

Par Théo Combes (avec J.L)

Contenus sponsorisés