Rugbyrama

Top 14 - La Rochelle, nouveau départ

La Rochelle, nouveau départ
Par Rugbyrama

Le 16/07/2018 à 12:31Mis à jour Le 23/07/2018 à 14:23

7e au terme de la saison 2017/2018, les Rochelais n’ont pas participé aux phases finales malgré une très bonne première partie de saison. Suite à une intersaison mouvementée, les Maritimes espèrent cette fois-ci accrocher les 6 premières places.

Jono Gibbes pour remplacer Patrice Collazo

Sans manager depuis le départ de Patrice Collazo, les dirigeants rochelais ont fait le choix de se tourner vers Jono Gibbes, l’entraîneur en chef de l’Ulster. Le Néo-Zélandais de 41 ans a rejoint le club de La Rochelle pour les quatre prochaines saisons. Malheureusement, l’ancien deuxième ligne All Blacks, ne participera pas au début de la saison avec les Maritimes. Jono Gibbes sera en charge du staff technique composée de Grégory Patat de Xavier Garbajosa ainsi que d'Aksventi Giorgadze.

Romain Sazy, leader des "jaune et noir"

Capitaine à 11 reprise la saison passée, le deuxième ligne sera sûrement le meneur d’hommes de La Rochelle lors de la prochaine saison. Compte tenu du départ de Jason Eaton qui culminait lui à 10 capitanats, l’ancien joueur de Montauban sera à n’en pas douter un des hommes forts de la saison des Maritimes. Avec 1300 minutes disputées lors de la saison 2017/2018, le joueur de 31 ans avait déjà été l’un des hommes forts du pack Rochelais. La saison prochaine il devra sans aucun doute prendre une nouvelle dimension afin de mener au mieux les Rochelais vers leur objectif.

Romain Sazy (La Rochelle)

Romain Sazy (La Rochelle)Icon Sport

Un recrutement discret

Cette saison, les dirigeants "jaune et noir" se sont montrés plutôt discrets en termes de recrutement, en renforçant seulement des postes bien précis. En manque de numéro 10 de qualité, les Rochelais ont mis la main sur deux ouvreurs pour la prochaine saison. Ihaia West, joueur des Hurricanes, et Maxime Lafage, numéro 10 de Colomiers ont rejoint l’effectif maritime pour la saison prochaine. Au-delà ce poste de demi d’ouverture, La Rochelle a enregistré plusieurs arrivée intéressantes. Rémi Bourdeau, le troisième ligne de Béziers, mais aussi Marc Andreu, ancien ailier du Racing sont venus compléter l’effectif.

Vidéo - La Rochelle : un recrutement discret

01:18

Un ancien du rugby français

Créé en 1898, le Stade rochelais est l’un des plus vieux clubs de rugby dans l’Hexagone. Pour autant, malgré ces 120 ans d’existence, le club ne possède aucun titre de champion de France en première division. Dans leur histoire, les "jaune et noir" n’ont pas réussi à faire mieux que demi-finaliste en 2017 sur la scène nationale. En seconde division, La Rochelle a tout de même réussi à s’imposer lors de deux finales d’accession, en 2010, mais aussi en 2014.

Le retour dans le Top 6

Premiers durant l’hiver, les Rochelais se sont effondrés en seconde partie de saison et n’ont pas pu participer aux phases finales. Leaders il y a deux ans au terme de la phase régulière, les Maritimes avaient roulé sur le championnat. Pour la prochaine saison, grâce à un effectif quasiment inchangé, les joueurs de La Rochelle peuvent nourrir de grosses ambitions aussi bien en Coupe d’Europe qu’en Top 14. Avec des performances constantes, les hommes de Xavier Garbajosa ont les moyens de viser la qualification.

Par Clément Gay

Contenus sponsorisés
0
0