Midi Olympique

Top 14 - La méthode Collazo à l'épreuve de Toulon

La méthode Collazo à l'épreuve de Toulon

Le 30/07/2018 à 09:00Mis à jour Le 30/07/2018 à 11:44

TOP 14 - De retour sur ses terres, Patrice Collazo a déjà mis sa patte sur le Rugby Club Toulonnais. Homme de poigne, l'ancien manitou de La Rochelle a pour l'instant séduit ses nouvelles troupes.

"Avec Patrice, c'est blanc ou noir. Il n'y a pas de gris. Quand il veut quelque chose, c'est comme ça et pas autrement". Dans un sourire, JP Pietersen donne un aperçu des débuts de Patrice Collazo comme coach du RCT. Le champion du monde sud-africain de 32 ans semble ainsi apprécier son nouveau manager. "Je ne le connaissais pas avant son arrivée. Je savais juste qu'il venait de La Rochelle. Je découvre un bon mec avec un très fort caractère. Les gars apprécient cela, ainsi que sa façon de faire".

JP Pietersen (Rugby Club Toulonnais)

JP Pietersen (Rugby Club Toulonnais)Icon Sport

Les recettes rochelaises semblent, pour l'instant, parfaitement s'adapter au climat méditerranéen. Pas vraiment surprenant, venant d'un natif de la Seyne-Sur-Mer, à quelques encablures de Toulon, embauché par Mourad Boudjellal, justement, pour jouer la carte de la "Toulonitude". "C'est un coach avec du charisme. Il sait se faire respecter. Il est droit, exigeant et apporte un cadre. Et ça, c'est important dans les critères de réussite à Toulon", plaidait son adjoint Sébastien Tillous-Borde, lors de la reprise.

Tous logés à la même enseigne

"Avec lui, que l'on soit un joueur international confirmé ou un jeune, on est tous logés à la même enseigne", explique à son tour Daniel Ikpefan, recrue estivale. Pour l'anecdote, lors de la première semaine de travail, un grand nom de l'effectif est arrivé en retard à un entraînement... et visiblement, ce dernier a entendu parler du pays. Pas de passe-droit. Lors des rares entraînements ouverts au public et à la presse, c'est aussi l'une des ficelles de la méthode Collazo, l'ancien pilier observe. Beaucoup.

Avant de se lever et de rectifier ce qui ne lui plaît pas. Il colle également à ses joueurs lors de séquences de jeu, avec l'exigence qui le caractérise. Strict, mais aussi proche de ses joueurs. A l'image de cet exercice, mal compris par Jacques Potgieter, à qui Collazo a dû répéter au moins trois fois les consignes pour se faire comprendre, avant de chambrer son joueur. Les accolades entre le coach et ses joueurs ne sont d'ailleurs pas rares sur la pelouse de Berg.

Le groupe s'est également offert un mini stage de cohésion sur l’île des Embiez, au large de Six-Fours, avec à la clé une journée costumée. Staff et joueurs étaient grimés. Collazo participait bien évidemment à la fête, mais pour coller à son image (ou par pur hasard ?), il portait un ensemble militaire. Le général et ses ouailles.

Encadrer la jeunesse

"C'est bien qu'il soit exigeant. Ça nous bouge un peu", confessait d'ailleurs le jeune Swan Rebbadj, il y a quelques jours. Si le deuxième ligne compte déjà une année en pro derrière lui, l'effectif toulonnais comporte de nombreux jeunes durant cette pré-saison. Formateur dans l'âme, Collazo est aussi à Toulon pour porter le nouveau projet de "fabrique à champions", qui veut voir émerger des jeunes du centre de formation au plus haut niveau.

Top 14 - Swan Rebbadj (Toulon) contre Pau

Top 14 - Swan Rebbadj (Toulon) contre PauIcon Sport

Enfin, en débarquant sur les bords de la rade toulonnaise, Patrice Collazo a fait le choix de s'entourer de deux jeunes retraités avec Juan-Martin Fernandez Lobbe et Sébastien Tillous-Borde, des anciens cadres du vestiaire. "Ils peuvent tirer les enseignements de ce qui n'a pas fonctionné l'an passé et ainsi aidé Patrice", assure JP Pietersen. Pour l'instant, les voyants sont au vert et tout le monde semble adhérer. Mais comme souvent, ce n'est que la compétition qui livrera la vérité.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0