Icon Sport

Match amical - Jules Plisson (Stade Français) - "On n'est pas loin"

Plisson : "On n'est pas loin"

Le 11/08/2018 à 17:56Mis à jour Le 13/08/2018 à 09:37

TOP 14 - L’ouvreur Parisien Jules Plisson voit des évolutions positives à deux semaines du premier match de Top 14 du Stade Français à Perpignan.

Rugbyrama : Par rapport au match de Toulon la semaine passée (perdu 38 à 26), voyez-vous du positif ?

Jules Plisson : Déjà, nous avons pu mettre les Rochelais en difficulté. Quand on tient le ballon et qu’on respecte ce qu’on doit faire, on est plutôt assez performant. On a fait quelques erreurs qui nous coûtent cher. Il y a un ballon dans nos dix mètres en seconde mi-temps sur lequel on prend une pénalité puis un essai directement après. C’est dommage ! Comme à Toulon, on n’est pas loin.

Jules Plisson ( Stade Français ) top 14 -  04 / 2018

Jules Plisson ( Stade Français ) top 14 - 04 / 2018Icon Sport

Vous avez eu quelques moments d’inconstance. Vous débutez bien puis il y a ces trois essais en première période. Comment l’expliquez-vous ?

J.P. : Quand on change de staff et qu’on passe de deux entraîneurs à bien plus, ça peut mettre un peu de temps à prendre. On bosse bien, on comprend le système. On sait ce qu’on doit faire et tout est mis en place pour qu’on soit performants dans tous les secteurs. Ce sont des matchs amicaux, ils sont terminés. Dans deux semaines, on aura notre premier match de championnat (à Perpignan). Je préfère perdre maintenant et gagner en championnat.

" Je préfère perdre maintenant et gagner en championnat "

La seconde mi-temps fut bien meilleure.

J.P. : Oui, on s’est à la mi-temps qu’on devait se mettre dans l’avancée et garder la main sur le ballon. Parfois, on se débarrassait trop vite du ballon dans notre camp. On s’est dit qu’il fallait faire plusieurs temps de jeu pour les mettre en difficulté.

En arrivant mardi à La Rochelle, le groupe a quitté Paris quelques jours. Ce fut positif à vos yeux ?

J.P. : J’étais super content d’être ici, la ville est géniale. Il a fait beau. Le soir, on peut aller manger une glace sur le Vieux-Port même si on se fait engueuler (sourire). Ça nous change de Paris où c’était intenable avec la chaleur qu’il y avait. On était content de retrouver l’air marin. On ne s’est pas entraînés sur les installations des pros mais sur celles des Espoirs. C’est vraiment chouette ce qu’ils ont fait (l’Apivia Parc).

Contenus sponsorisés
0
0