Icon Sport

Top 14 - Franck Azéma juge ses centres

Azéma juge ses centres
Par Rugbyrama

Le 02/08/2018 à 14:08Mis à jour Le 02/08/2018 à 15:34

TOP 14 - Les blessures ont coûté cher à l'ASM Clermont Auvergne l'an dernier, surtout au poste de centre. Tour à tour, Fofana, Lamerat, Rougerie et Penaud ont été indisponibles pour cause de blessure. Même les arrières ou ouvreurs pouvant jouer 12 ou 13, ont eux aussi des pépins physiques comme Toeava ou McAlister. Alors qui va composer cette année la paire de centres clermontoise ?

" Naqalevu est un tracteur"

Apisai Naqalevu, 1,84m pour 104 kg et George Moala, 1,81 pour 96 kg. Deux centres explosifs pour densifier ce poste. Le premier est international fidjien à 7 et à 15. Il évoluait la saison dernière à Bordeaux-Bègles où il a inscrit trois essais en 21 apparitions.

Apisai Naqalevu

Apisai NaqalevuIcon Sport

George Moala, lui, a très peu joué la saison dernière. Seulement cinq matchs avec son équipe des Blues et aucun avec les All Blacks (quatre sélections). Deux joueurs de 28 ans qui, selon le directeur sportif de l'ASM Franck Azéma, "vont apporter un plus à l'équipe. Naqalevu, c'est un tracteur. Il a un très beau profil, complémentaire avec les autres trois-quarts. En plus, défensivement, il est très bon. Pour Moala, c'est un joueur qui peut être à la fois ailier ou centre. Il est aussi très puissant, va vite et est très juste avec le ballon en main." Un All Black, quoi.

" Fofana est une recrue"

Avant sa blessure au tendon d’Achille en 2017, Wesley Fofana était le meilleur centre français. L'Auvergnat compte 45 sélections pour 75 points inscrit sous le maillot de l'équipe de France. Titulaire sur la fin de saison, Wesley Fofana sera le joueur à regarder du côté des lignes arrière. Pour Franck Azéma, "Fofana est une recrue. Il faut qu'on profite de lui, mais que lui aussi retrouve du plaisir sur les terrains. C'est un joueur qui n'a jamais de déchets. Cette année, il va nous amener toute son expérience derrière."

Wesley Fofana (Clermont) contre Toulon

Wesley Fofana (Clermont) contre ToulonIcon Sport

Son compère Rémi Lamerat a été en dessous de son niveau par rapport aux années précédentes. Il n'a inscrit que deux essais toutes compétitions confondues en 22 matchs. "Il doit maîtriser sa force, selon le directeur sportif de Clermont. On en a parlé ensemble, il ne faut pas que ça se retourne contre lui." Revenu en Bleu en juin dernier et titulaire lors du dernier test-match, à Dunedin, Lamerat a une revanche à prendre.

" Damian est toujours en phase d'apprentissage"

Les deux centres qui ont joué la majorité de la saison dernière ont été prolongé par le club jusqu'en 2021. Damian Penaud, une des révélations de la saison 2016-2017, a disputé 17 matchs l'année dernière avec son club et 3 avec les Bleus. Pour le directeur sportif clermontois, il est encore encore jeune, donc perfectible : "Il n'a que 21 ans. Damian a tutoyé le niveau international mais il est toujours en phase d'apprentissage. J'espère que cette année il va continuer à progresser et être plus constant sur toute la saison."

Damian Penaud, le centre de Clermont.

Damian Penaud, le centre de Clermont.Getty Images

Peter Betham, a fait une saison pleine avec les Jaune et Bleu (27 matchs). Souvent remplaçant au début de saison, l'Australien a petit à petit pris ses marques et s'est installé dans le XV clermontois. "Selon les besoins, Peter Betham jouera à l'aile ou au centre. C'est un excellent joueur qui est très bon au deux postes, ce qui est rare." Deux valeurs sûres sur lesquelles l'ASM va pouvoir compter cette saison. Et à tous ces noms, on peut ajouter Tim Nanai-Williams, qui a fait d'excellentes saisons avec les Chiefs aux postes d'ailier, d'ouvreur et de ... centre.

Par Alexis Bargallo

Contenus sponsorisés
0
0