Icon Sport

Top 14 - Aaron Cruden (Montpellier) : "Nous étions un peu rouillés"

Cruden : "Nous étions un peu rouillés"
Par Rugbyrama

Le 27/08/2018 à 15:28

TOP 14 - Invaincus depuis le 28 août 2016 à domicile en phase régulière de Top 14 (défaite face à Clermont), les Héraultais se sont inclinés hier face à Castres (20-25, bonus défensif) pour leur première au GGL Stadium. Une seconde défaite consécutive face à Castres après la finale de l’an dernier perdue, qui laisse des regrets au demi d’ouverture néo-zélandais.

Rugbyrama : Comment expliquez-vous cette défaite face aux Castrais ?

Aaron Cruden : C’est évidemment très décevant de commencer le championnat à domicile par une défaite, mais cela nous a permis de nous rendre compte à quel “endroit” nous sommes réellement en ce moment. Nous étions un petit peu “rouillés” et nous avons laissé Castres revenir dans le match après avoir pris le score. On ensuite raté plusieurs opportunités en fin de rencontre mais il était plus difficile de revenir à cet instant. Ce n’est bien entendu pas le départ que nous espérions.

Comme lors de la dernière finale, Montpellier a encore souffert dans la dimension physique contre les Tarnais….

A.C : Effectivement, car Castres est une des équipes les plus denses physiquement en France et c’est vrai qu’ils étaient plus forts que nous sur ce point ce soir (dimanche, NDLR). C’est le discours que nous a d’ailleurs tenu Vern (Cotter) à la mi-temps. Il a demandé à l’équipe de plus les “confronter” et c’est ce que nous avons plus fait en seconde période. Nous avons eu nos périodes de momentum et le C.O aussi, mais malheureusement, on n’a pas réussi à être réaliste à ces moments clés, contrairement à nos adversaires. Aujourd’hui (hier), c’est Castres qui devait gagner.

Victor Moreaux (Castres) contre Montpellier

Victor Moreaux (Castres) contre MontpellierIcon Sport

Pourquoi avez-vous décidé d’ouvrir le jeu sur une des dernières actions décisives de la rencontre, alors que votre équipe commençait à prendre l’avantage dans l’axe au près, sur une série de pick and go ?

A.C : J’ai vu que Castres était très resserré en défense autour des rucks et qu’il y avait un espace qui s’ouvrait en bord de touche sur la droite. J’ai donc décidé d’écarter le jeu pour tenter de marquer un essai. Malheureusement, Vincent (Martin) a été poussé en touche avant d’aplatir. Mais avec un peu plus de réussite il aurait scoré et nous serions revenus à 25-25 au score au meilleur des moments. Avec une tentative de transformation à venir pour gagner la rencontre.

Aaron Cruden (Montpellier) contre Castres

Aaron Cruden (Montpellier) contre CastresIcon Sport

L’équipe a affiché beaucoup de fébrilité en début de rencontre et est apparue amorphe dans l’engagement. Est-ce une faiblesse mentale due à la dernière finale perdue face au même adversaire ?

A.C : Nous avons été effectivement un peu long à démarrer cette opposition et peut-être que cela est consécutif à notre dernière finale perdue face à Castres. Et il y avait donc peut-être encore quelques réminiscences dans nos esprits. Nous allons devoir travailler sur ce point afin d’arriver à démarrer plus vite les rencontres et à jouer dès l’entame sur le premier coup d’envoi. On va désormais se concentrer sur notre semaine de travail afin de montrer une réaction d’orgueil face à La Rochelle samedi prochain. Il est important de vite repartir de l’avant dès cette seconde réception pour lancer notre saison.

Propos recueillis par Julien Louis.

Contenus sponsorisés
0
0