Icon Sport

Thomas : "Le président nous a remonté les bretelles..."

Thomas : "Le président nous a remonté les bretelles..."

Le 17/03/2018 à 18:08Mis à jour Le 17/03/2018 à 18:58

Transparents en première période, les Racingmen on su hausser le ton dans le deuxième acte. Le coup de gueule de Jacky Lorenzetti, à la pause, y a-t-il été pour quelque chose ?

Rugbyrama : Comment analysez-vous cette victoire face au Stade français ?

Teddy Thomas : C'était le premier derby francilien à la U Arena et il était important de le gagner. Tout n'a pas été parfait, loin s'en faut, mais nous avons su nous remobiliser en deuxième période pour remporter ce bras de fer. Le Racing est toujours invaincu ici, le premier derby francilien dans ce stade est remporté, le job est donc fait.

Marc Andreu (Racing) vs Stade Français

Marc Andreu (Racing) vs Stade FrançaisIcon Sport

Jacky Lorenzetti a eu un discours très musclé à la pause, dans les vestiaires. Que vous a-t-il dit, au juste ?

T.T. : Il nous a remontés les bretelles comme il se doit... Mais je comprends sa colère : avec l'investissement qu'il a placé dans ce club, le stade qu'il a construit pour nous... Tout le monde sait que le derby a un goût particulier pour Jacky Lorenzetti: il voulait, je crois, montrer à nos concurrents que nous étions les plus forts.

Votre staff a procédé à sept changements en quatre minutes, au début de la deuxième période. Aviez-vous déjà vu ça ?

T.T. : Je ne sais pas, j'étais concentré sur mon match. Il faut dire que nous avons commencé cette rencontre par le mauvais bout. Nous avons trop joué, voulu trop bien faire et en face, le Stade français n'avait rien à perdre. Nous avons néanmoins su hausser le ton en deuxième période. Le Racing s'est sorti du piège...

Teddy Thomas (Racing) vs Stade Français

Teddy Thomas (Racing) vs Stade FrançaisIcon Sport

Jacques Brunel, le sélectionneur national, a levé la punition concernant les Bannis d'Edimbourg. Allez-vous suivre le match des Bleus face aux Gallois ?

T.T. : Où que je sois, je reste le premier supporter de l'Équipe de France. Maintenant, on est à la U Arena, parlons donc du Racing.

Contenus sponsorisés