Getty Images

RUGBY - TOP 14 - Castres, à la recherche des points perdus

Castres, à la recherche des points perdus

Le 14/09/2017 à 14:01Mis à jour Le 14/09/2017 à 14:45

TOP 14 - Battu par Montpellier (17-22) dans son nouveau stade Pierre-Fabre malgré une grosse débauche d'énergie, le Castres olympique a une nouvelle fois laissé des points en route. Difficile à encaisser pour le groupe avant un déplacement périlleux à Pau...

Votre journal 100% numérique

Abonnez-vous dès 7.90€/mois

Personne n'aime perdre. Surtout un sportif professionnel. Encore moins devant son public pour l'inauguration de son nouveau stade. Et pourtant, c'est bien ce qui est arrivé aux joueurs du Castres olympique de Christophe Urios dès la troisième journée de Top 14 face à Montpellier. Une défaite de cinq petits points (17-22) pour les Castrais qui n'ont jamais réussi à décrocher les Héraultais au score. Alors oui, perdre contre le nouvel épouvantail du championnat, qui fracasse tout sur son passage, n'est en rien déshonorant ... mais le revers reste difficile à accepter.

"La défaite contre Montpellier est dure. Très dure, constate le manager Christophe Urios. Elle est dure à vivre pour les joueurs parce que je trouve qu'elle n'est pas méritée. Montpellier a fait son match et cela se joue à trois fois rien. La débauche d'énergie a été énorme et pour la deuxième fois, cela ne paye pas". "On bout intérieurement. On est des compétiteurs et on n'aime pas perdre. Surtout à la maison où on avait envie d'être solide", complète Mathieu Babillot.

En retard sur ses prévisions

Par conséquent, une légère frustration flottait au dessus du Lévezou en début de semaine lors des différents entraînements. Le point de bonus défensif engrangé contre les joueurs de Vern Cotter n'a en rien allégé ce sentiment. Désormais à la septième place au classement, Castres n'est pas particulièrement en danger, surtout après avoir affronté le Racing 92, l'UBB et Montpellier. Mais le CO est en retard sur ses prévisions. Et les points perdus sont toujours compliqués à récupérer...

"Aujourd'hui le groupe vit et travaille très bien. Il n'y a pas de problème mais tout le monde sait que ce qui est important, c'est avant tout le bilan comptable. Et sept points sur quinze, ce n'est pas suffisant, explique le manager tarnais. En tout cas, ce n'est pas ce qu'on avait imaginé. Après, on n'est pas décroché mais sur ce que nous avons fait depuis le début, on aurait mérité plus que cela".

Une rotation dans le groupe

Opposé à la Section paloise dans un tout nouveau stade du Hameau pour le compte de la 4e journée, Castres devrait effectuer un léger turnover dans son effectif comme l'indique Urios : "On va un peu faire tourner. c'est ce que nous voulions faire. On a fait trois matches avec la même ossature et on a à nouveau trois gros matches. On va réinjecter des nouveaux mecs et on va voir. Tout le monde est prêt". Prêt à réagir et rebondir. "On va rester dans notre ligne de marche. On ne va pas tout changer. On n'a pas la prétention de dire qu'on va gagner à l'extérieur, tempère l'expérimenté Yannick Caballero. On va juste essayer de donner le meilleur de nous même pour récupérer les points perdus". Et forcément, le plus tôt sera le mieux...

Contenus sponsorisés
0
0