Icon Sport

Rey : "On y va avec des intentions de jeu et de victoire"

Rey : "On y va avec des intentions de jeu et de victoire"

Le 15/03/2018 à 16:27Mis à jour Le 15/03/2018 à 18:00

Un vent de jeunesse souffle sur le groupe palois en déplacement ce week-end à Clermont. En fer de lance, on retrouvera notamment Lucas Rey, au talonnage, et Antoine Hastoy, à l'ouverture.

Rugbyrama : La période est-elle propice pour affronter Clermont ?

Lucas Rey: Il n'y a jamais de moment opportun pour jouer Clermont. Peu importe dans quelle phase ils sont, et même s'ils ont connu des moments de moins bien, ça reste une équipe redoutable. Aujourd'hui, ils redeviennent très forts et pour notre part nous sommes sur une bonne dynamique. En fait, c'est plutôt bien de les jouer ce week-end.

Comment appréhendez-vous ce rendez-vous ?

LR : Pour ma part, je suis très content de faire partie du groupe. Après, j'appréhende ce rendez-vous comme un autre match, sans pression particulière. Si le staff a décidé de faire confiance à plusieurs jeunes lors de ce déplacement, c'est parce que nous avons beaucoup travaillé. Je suis serein, d'autant que nous avons des joueurs expérimentés à nos côtés.

Vous gagnez au fil de la saison pas mal de temps de jeu, à quoi l'attribuez-vous ?

LR : Je progresse et je bosse bien aux entraînements. Le staff m'aide énormément dans mon travail. C'est pour ça que j'ai pris la décision de continuer ma route à la Section Paloise. Quant à cette saison, j'avais vraiment envie de franchir un palier. Samedi soir à Clermont, je serai titulaire, je suis très content !

Lucas Rey - Pau

Lucas Rey - PauIcon Sport

Le fait de prendre du temps de jeu en même temps qu'Antoine Hastoy démontre-t-il que la Section peut compter sur ses jeunes ?

LR : Antoine et moi, on se connaît bien pour avoir partagé ensemble une colocation. Ça me fait plaisir de voir que nous progressons ensemble. Il mérite d'être là aujourd'hui. Le week-end dernier lorsqu'il a remplacé Colin Slade, ce n'était pas facile pour lui et malgré ça, il a fait une très bonne rentrée. Je suis persuadé qu'Antoine saura saisir sa chance et faire de belles choses, tout comme les autres jeunes du groupe.

La deuxième période ratée contre La Rochelle, a-t-elle semé le doute dans vos têtes ?

LR : Non, d'autant que nous avions réalisé une bonne première période. Certes tout n'était pas parfait mais l'adversaire, en face, était de qualité. Le côté positif c'est qu'à la fin du match nous sommes parvenus à réenclencher la marche en avant et à les remettre sous pression. Ils étaient à leur tour dans le dur. Quant à nous, nous avons réussi à sortir du trou noir sans encaisser d'essai et ça, c'est plutôt positif.

Avec le recul, comment expliquez-vous ce trou noir ?

LR : Les Rochelais ont su accélérer le jeu et nous faire fauter. Cette indiscipline aurait pu nous coûter cher et c'est dans ce sens que nous avons travaillé cette semaine. À Clermont, il nous faudra être disciplinés pour ne pas donner des points à nos adversaires. Pour notre part, nous y allons avec des intentions de jeu et de victoire. On veut jouer comme on sait le faire et ramener une victoire.

Thomas Domingo, pilier de la Section paloise

Thomas Domingo, pilier de la Section paloiseIcon Sport

Allez-vous vous appuyer sur les anciens de la maison jaune, Julien Pierre et Thomas Domingo, pour essayer de réaliser un truc en Auvergne ?

LR : Oui bien sûr ! Julien et Thomas possèdent une solide expérience de Clermont. Ils connaissent les joueurs, les rouages du club et l'ambiance qui règne au stade. Forcément leurs conseils seront judicieux. Nous les jeunes, ils vont nous booster et nous donner certaines clés pour les faire déjouer chez eux.

Échangez-vous avec votre père Joël sur votre expérience ?

LR : Oui bien sûr, nous échangeons et nous en discutons. J'espère qu'il est fier de ce que je fais. En revanche, nous évitons de parler rugby lors des repas à la maison pour ne pas fatiguer les autres membres de la famille. Il ne me donne pas de conseils et me laisse jouer comme je veux. Quand il est disponible, il vient me voir jouer au Hameau avec ma maman.

Contenus sponsorisés
0
0