Icon Sport

Remue-ménage à l’UBB

Remue-ménage à l’UBB

Le 26/02/2018 à 15:15Mis à jour Le 26/02/2018 à 17:22

Le manager de l'UBB Rory Teague, qui a remplacé Jacques Brunel à la tête du club girondin, souhaiterait se séparer de plusieurs cadres de son groupe.

Les défaites qui s’enchaînent pour l’Union Bordeaux-Bègles exacerbent les tensions du vestiaire entre joueurs et staff, et même entre les membres du staff. À tel point que l’Anglais Rory Teague, nommé manager au départ en Equipe de France de Jacques Brunel, a tapé du poing sur la table à l’issue de celle à domicile face à Castres (6-7) il y a dix jours. "Il s’agissait d’une mise au point avec les leaders et il est tout à fait normal qu’un manager le fasse quand un club comme l’UBB est stoppé dans son ascension", tempérait ce dimanche soir le président Laurent Marti qui, en ce début d’année, se démène sur le marché des transferts pour la saison prochaine et aurait obtenu l’accord de l’Australien Brock James après ceux déjà officialisés de Semi Radradra et Seta Tamanivalu.

Laurent Marti (Président de l'Union Bordeaux-Bègles)

Laurent Marti (Président de l'Union Bordeaux-Bègles)Icon Sport

Le Racing et Bayonne sur Rey, Lyon sur Goujon

Mais la formation girondine pourrait aussi connaitre une vague de départs d’une partie de ses joueurs cadres. Selon nos informations, Teague souhaite se séparer de trois internationaux tricolores : le talonneur Clément Maynadier (29 ans, 8 sélections), le centre Julien Rey (31 ans, 2 sélections), et Loan Goujon (28 ans, 2 sélections). Trois joueurs majeurs de l’ère Ibanez-Brunel, sous contrat avec l’UBB jusqu’en 2019. Laurent Marti tenait toutefois à édulcorer cette information : "Il n’y a pas eu d’entretien, ni de décision prise en ce sens." Dont acte. Pourtant, le Racing 92, ces derniers jours, s’est renseigné sur le trois-quarts centre international, Rey et a même entrepris une démarche officielle auprès des dirigeants girondins pour connaitre leurs intentions à propos d’un joueur sous contrat l’an prochain.

Clement Maynadier (Union Bordeaux Bègles)

Clement Maynadier (Union Bordeaux Bègles)Icon Sport

Bayonne, également, suit attentivement l’évolution d’un joueur que l’entraîneur de l’Aviron Vincent Etcheto aujourd’hui tenait en haute estime quand il était à Bordeaux. Autre dossier : celui menant à Loan Goujon, dont Lyon aimerait bien s’attacher les services. Lui aussi est sous contrat mais lui aussi ne ferait plus partie des plans de Rory Teague. Enfin, le talonneur Clément Maynadier pourrait se voir signifier qu’un bon de sortie lui sera offert en cas d’offre venue d’un autre club. "Ce n’est pas d’actualité aujourd’hui", clamait fermement Marti. Pourtant la prise de pouvoir de Rory Teague ne se ferait pas sans vagues.

Jeremy Davidson (Coach Union Bordeaux Bègles)

Jeremy Davidson (Coach Union Bordeaux Bègles)Icon Sport

Des divergences de vues techniques seraient apparues au sein du vestiaire, avec l’entraîneur des avants Jérémy Davidson. De là à voir l’Irlandais quitter un club qu’il a rejoint cette saison ? La question méritera d’être posée à l’intersaison où l’on scrutera aussi le devenir du préparateur physique Ludovic Loustau, qui devrait effectuer une pige avec les Bleus en juin prochain lors de la tournée en Nouvelle-Zélande.

À Bordeaux, en fonction de l’issue de la saison, l’été pourrait être agité…

Avec Emilie Dudon et Vincent Bissonnet.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés