Icon Sport

Raconte moi ton essai : Szarzewski "Combinaison Arena !"

Raconte moi ton essai : Szarzewski "Combinaison Arena !"
Par Rugbyrama

Le 17/01/2018 à 19:24

Dimanche dernier Dimitri Szarzewski, a inscrit un essai décisif pour le Racing suite à une touche. Retour sur une combinaison millimétrée.

Votre journal 100% numérique

Abonnez-vous dès 7.90€/mois

On joue la 65e minute de jeu. Le Racing est mené dans sa U Arena 21-27 par les Irlandais du Munster, quand Dimitri Szarzewski sent le coup.

Alors qu'il s'apprête, à jouer une touche à 25 mètres de l'en-but adverse, une combinaison lui apparaît, à lui comme à Yannick Nyanga, être une évidence. Le troisième ligne annonce alors : Arena ! (Évidemment le talonneur ne nous a pas dévoilé le nom complet de l'annonce) "Cette combinaison, on l'évoque depuis plusieurs semaines, ces derniers jours on en a parlé de plus en plus avec Yannick. Quand on obtient cette touche, on y pense tout de suite, elle tombe vraiment au bon endroit." Elle tombe également au bon moment pour le Racing, mais surtout pour Dimitri : "Sur l'action, précédente, on encaisse 3 points part ma faute, suite à un geste d'humeur."

Yannick Nyanga (Racing 92) - 20 mai 2017

Yannick Nyanga (Racing 92) - 20 mai 2017Icon Sport

La suite ? Le talonneur lance le ballon au milieu de l'alignement, pour Yannick Nyanga qui arrive lancé. Les deux amis, formés ensemble à Béziers négocient ensuite un 2 contre 1 qui se conclut dans l'en-but.

Décryptage de la touche

"On a vraiment décrypté la touche du Munster qui fait partie de leur culture. D'abord on a remarqué que quand notre 9 se place sur la ligne des 5 mètres, ils placent leur pilier à sa hauteur, tourné vers moi. On crée d'abord un bloc de saut en fond d'alignement pour attirer les regards. Ensuite on fait sauter Nakarawa en milieu d'alignement, pendant que Nyanga contourne ce saut dans un timing parfait. Tous les Munstermen, se retrouvent dos au ballon. Je n'ai plus qu'à lober le pilier face à moi". O'Donoghue, porté par ses coéquipiers devant Nakarawa, ne peut intercepter un ballon qui lui arrive au niveau des genoux, et personne ne s’aperçoit du déplacement du natif de Kinshasa qui profite d'une fenêtre très étroite pour créer une percée. "On a énormément travaillé, pour que tout s'enclenche bien. Sur l'action c'est Yannick et moi qui sommes en évidence, mais tout l'alignement a joué son rôle à la perfection."

Dimitri Szarzewski - Racing (Racing 92 - Munster) Champions Cup

Dimitri Szarzewski - Racing (Racing 92 - Munster) Champions CupIcon Sport

Propos recueillis par Baptiste Barbat.

Contenus sponsorisés
0
0