Rugbyrama

Montpellier et Toulon dans le viseur de la DNACG

Montpellier et Toulon dans le viseur de la DNACG

Le 19/03/2018 à 13:23Mis à jour Le 19/03/2018 à 13:27

La LNR a demandé, la semaine dernière, à la DNACG de convoquer au plus vite Montpellier et Toulon pour suspicion de dépassement pour le MHR, et infraction au règlement pour le RCT du Salary Cap.Dans les deux cas, cela porte sur la saison 2016-2017.

Ce n’est pas une, mais bien deux formations qui ont été épinglées par Samuel Gauthier, le Salary Cap Manager mandaté par la LNR. Nos confrères de L’Equipe relataient, dans leur édition de vendredi, que le club de Montpellier allait devoir s’expliquer prochainement devant le conseil supérieur de la DNCACG à propos d’un dépassement de la masse salariale autorisée de près de 400 000 euros. Il ne devrait pas être le seul club auditionné. Selon nos informations, le RCT fait partie des deux clubs pour lesquels le bureau de la LNR a demandé la saisie du conseil supérieur de la DNACG pour non respect du Salary Cap. La procédure n’en est qu’à ses balbutiements. Gauthier n’a pas encore présenté ses conclusions définitives au gendarme financier de la Ligue. Ce sera chose faite cette semaine. Ensuite, Montpellier et Toulon pourraient être convoqués et devraient donner des explications. Ils ne pourront pas, comme dans une instruction classique, présenter des pièces justificatives afin d’effacer un dépassement. Ils seront jugés et éventuellement sanctionnés. Pour l’heure, les infractions portent sur la saison 2016-2017 et les deux dossiers sont complètement dissemblables.

Auditions programmées fin avril

Si pour le MHR, l’excédent de salaire autorisé ne concerne que six joueurs, pour le RCT, c’est l’absence de pièces demandées et la méthode de calcul de la masse salariale globale qui posent question. Au final, les Toulonnais dépasseraient de quelques dizaines de milliers d’euros mais comme il s’agit d’une récidive Toulon avait déjà été sanctionné l’an passé en première instance avant d’être relaxé par la commission d’appel fédérale le président Mourad Boudjellal devrait lui aussi se présenter devant la DNACG. Les auditions devraient se dérouler à la fin avril.

Mourad Boudjellal

Mourad BoudjellalEurosport

Que risquent-ils ? Jusqu’à cette année inclue, les clubs qui sont reconnus coupables,au bout de la procédure, seront sanctionnés d’une amende financière pouvant aller jusqu’à dix fois le montant du dépassement, soit 4 millions d’euros pour le club du président Altrad. A partir de la saison 2018-2019, outre l’amende, la formation incriminée pourra se voir interdite de recrutement mais aussi retirée des points dans son classement de Top 14.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0