Icon Sport

Montpellier enterre Clermont

Montpellier enterre Clermont

Le 28/01/2018 à 18:27Mis à jour Le 29/01/2018 à 10:39

Au terme d’un duel digne des phases finales, les Montpelliérains s’imposent au Marcel-Michelin pour la quatrième année consécutive et reprennent les commandes du Top 14. Les Clermontois ont quasiment dit adieu aux phases finales.

Votre journal 100% numérique

Abonnez-vous dès 7.90€/mois

Cardiaques s’abstenir, ce duel fut de (très) haute intensité. Et c’est au bout du temps, après une longue séquence, que Nemani Nadolo est venu offrir la victoire aux Cistes (79’). Et c’est au bout du temps, sous les sifflets, que Ruan Pienaar est venu transformer l’essai synonyme de victoire face à des Jaunards qui croyaient pourtant tenir une victoire précieuse. Pour sa première en Jaune et Bleu, Malietoa Hingano avait su passer au dessus d’un ruck pour donner 6 points d’avance aux siens dans ce chassé-croisé (65’, 29-23). Finalement en vain.

Pourtant bien emmenés par un tranchant Greg Laidlaw, les Auvergnats ont surtout été dans la réaction. Alors qu’il faisait son grand retour, Noa Nakaitaci fut discret et c’est un autre ailier qui a pris le relais. Rémy Grosso a probablement livré son meilleur match avec le maillot de l’ASM, effectuant des plaquages défensifs déterminants et auteur d’une belle chevauchée sur l’essai de Paul Jedrasiak (13’, 10-10). On ne s’est pas ennuyé, le déchet fut quasi inexistant et le volume constant. Il semble donc logique de voir cette rencontre basculer sur le final.

La belle revanche de Louis Picamoles

Non retenu par Jacques Brunel avec le XV de France et forcément déçu, Louis Picamoles a répondu sur le terrain pour permettre aux Héraultais de réaliser un très gros coup pour le retour de Vern Cotter au Michelin. D’un doublé (7’ et 20’) dans le registre de la puissance, le troisième ligne a montré toutes ses qualités et a surtout mis le MHR sur de bons rails. "King Louis" a enchainé les gestes décisifs, auteur de passes après contact et de franchissements ; clef de voûte d’un jeu basé sur le défi physique et la capacité à priver l’adversaire de ballons.

Louis Picamoles (Montpellier Hérault Rugby) vs ASM Clermont le 28/01/2018

Louis Picamoles (Montpellier Hérault Rugby) vs ASM Clermont le 28/01/2018Icon Sport

En période de doublons, on pouvait craindre que ce sommet soit un peu gâché par l’absence d’internationaux. Il n’en fut rien. Il a fallu attendre la 29ème minute pour assister au premier en-avant et donc à la première mêlée. C’est dire. Seulement, les Clermontois ont probablement dit adieu aux phases finales à l’issue de cette seconde défaite à domicile depuis le début de saison. Quant aux Montpelliérains, en plus de reprendre les reines du classement, ils s’affirment plus que jamais comme la bête noire de leur victime du jour.

0
0