Icon Sport

Megdoud replace Brive dans la course au maintien

Megdoud replace Brive dans la course au maintien

Le 01/01/2018 à 17:11

Grâce à ses deux premiers essais en Top 14, le jeune ailier Nadir Megdoud a été un des grands artisans de la victoire du CAB.

Il va certainement devenir plus célèbre que le chassé-croisé du mois d’août. Celui entre Agenais et Brivistes s’annonce captivant pendant cette phase retour du Top 14. La semaine dernière, le SUALG avait repris la main mais le CAB lui a répondu de très belle manière lors de cette quatorzième journée en s’imposant avec le bonus offensif face à Montpellier, pourtant arrivé en Corrèze avec le titre honorifique de champion d’automne.

Si le sort des Agenais en terre rochelaise ne prêtait guère au suspens, celui des hommes de Nicolas Godignon était plus indécis mais ils ne paraissaient pas bien mieux lotis au moment du coup d’envoi. Les Corréziens ont réussi le coup de maîtres de s’imposer avec le point de bonus grâce à une deuxième période ébourrifante où ils ont inscrit trois essais alors que les Héraultais n’arrivaient pas à marquer le moindre point. Une réussite qui venait récompenser l’audace des Brivistes qui n’avaient pas hésité à attaquer depuis leurs vingt-deux mètres dès la première action de la rencontre.

Nicolas Godignon et Simon Gillham

Nicolas Godignon et Simon GillhamIcon Sport

Une envie de se passer le ballon, de prendre des initiatives qui permettait au triangle arrière (Laranjeira, Lapeyere, Megdoud) de se mettre en évidence. Les deux ailiers se retrouvaient à la conclusion des mouvements gagnants avec notamment un doublé du jeune Nadir Megdoud en trois minutes. Âgé de 19 ans, et titulaire pour la quatrième fois de la saison, il pouvait afficher un grand sourire dans les vestiaires : "Je suis super content, surtout avec un tel score et puis je marque mes deux premiers essais en Top 14. J’étais placé au bon endroit au bon moment, mais c’est toute l’équipe qui a marqué parce que je n’ai couru qu’un mètre pour marquer. Nous étions en feu pendant dix minutes et puis cela nous a amené de la confiance."

Assez pour aller chercher le point de bonus grâce à Benjamin Lapeyre jouant les acrobates en bout de ligne. "Quatre points, on aurait été très, très heureux, cinq points, contre Montpellier, le premier, c’est inespéré", résumait le talonneur François Da Ros.

Benjamin Lapeyre (Brive), entre Hugo Bonneval et Duane Vermeulen (RCT) - Top 14 (28 octobre 2017)

Benjamin Lapeyre (Brive), entre Hugo Bonneval et Duane Vermeulen (RCT) - Top 14 (28 octobre 2017)Getty Images

Ce succès permet au CAB de compter deux points d’avance sur Agen, et huit sur Oyonnax, le grand perdant de cette journée parmi les candidats au maintien. En effet, les joueurs de l’Ain ont enregistré leur quatrième défaite à domicile face au Racing 92. Le week-end prochain, Brive, Agen et Oyonnax évolueront tous à domicile face à trois équipes en forme en ce moment, respectivement Toulon, Castres et La Rochelle. Malheur aux vaincus car les écarts pourraient se créer.

Contenus sponsorisés
0
0