Icon Sport

Machenaud et les grands rendez vous, une histoire tourmentée

Machenaud et les grands rendez vous, une histoire tourmentée
Par Rugbyrama

Le 01/05/2018 à 08:46Mis à jour Le 01/05/2018 à 08:59

Dimanche, Maxime Machenaud s'est rompu les ligaments croisés du genou sur la pelouse de Chaban-Delmas. Cette blessure tombe au plus mauvais des moments puisque le joueur manquera la fin de la saison avec le Racing , en quête du doublé. L'occasion de revenir sur une histoire tumultueuse entre le demi de mêlée et les grands rendez-vous.

Une blessure se joue souvent à pas grand-chose. Face à Bordeaux, cette théorie s'est une nouvelle fois avérée. Alors que Laurent Labit et Laurent Travers voulaient préserver Maxime Machenaud, ils ont été contraints de le lancer plus tôt que prévu sur la pelouse. La raison ? Teddy Iribaren est sorti pour subir un protocole commotion. Le demi de mêlée est donc rentré sur la pelouse mais, à la 42ème minute, il a été obligé de céder sa place suite à une douleur au genou.

Teddy Iribaren (Racing 92)

Teddy Iribaren (Racing 92)Icon Sport

Dimanche soir, le verdict est tombé : rupture des ligaments croisés ! Une blessure qui l'éloignera des terrains pour au minimum 6 mois et qui le privera des phases finales de Top 14 mais surtout de la finale de Champions Cup, contre le Leinster le 12 mai. Un nouveau coup dur pour l'international français qui a déjà connu des difficultés par le passé.

Le trou noir européen

En 2015 contre les Saracens, Maxime Machenaud n'a pas réussi à éviter la défaite des siens (11-12). Pourtant, le joueur de 29 ans a réalisé un match impressionnant avec tous les points inscrits de son équipe. Un an plus tard, il n'a pas connu le même sort. De nouveau face aux Sarries, en finale de Champions Cup 2016, il a quitté définitivement les siens à peine après une demi-heure de jeu, suite à un KO. Au-delà des ses soucis physiques, l'ancien joueur d'Agen a aussi fait des erreurs grossières.

Maxime Machenaud - Racing 92

Maxime Machenaud - Racing 92Icon Sport

Le cauchemar du Camp Nou

Critiqué à l'époque, pour son manque de leadership, Machenaud était très attendu après son malheureux KO. Mais lors de la finale 2015-2016 de Top 14, au Camp Nou, le numéro 9 du Racing 92 a été expulsé pour un plaquage "cathédrale" sur Matt Giteau, au bout de seulement 17 minutes de jeu. Dévasté suite à son expulsion, il a quitté la pelouse en larmes et a suivi la prestation de ses coéquipiers dans les vestiaires. Pourtant, galvanisés par la perte de son numéro 9, les Racingmen ont réussi toutefois à s'imposer 29-21 face à Toulon pour s'offrir le titre de Champion de France 2016. Mais pour l'international tricolore, c'est une nouvelle fois un rendez vous manqué pour prouver à la France et à l'Europe son potentiel et son impact dans les matchs à fort enjeux.

Maxime Machenaud (Racing 92)

Maxime Machenaud (Racing 92)Icon Sport

Cette saison, Maxime Machenaud, qui réussit sans doute l'une des saisons les plus abouties de sa carrière, s'est imposé comme un leader indiscutable en club mais aussi en sélection. A deux semaines du quart de finale, Il était proche de prendre une revanche sur ces dernières mésaventures mais la malchance en a décidé autrement. Reste maintenant à savoir si Maxime Machenaud réussira, une énième fois, à rebondir…

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés