Icon Sport

Top 14 - L’UBB freine Pau dans la course aux phases finales

L’UBB freine Pau dans la course aux phases finales

Le 07/04/2018 à 19:35Mis à jour Le 07/04/2018 à 21:43

Au terme d'un chassé-croisé entre les deux équipes, l'Union Bordeaux-Bègles est venue à bout de de la Section Paloise au stade Chaban-Delmas (19-18). Les Palois pourront regretter leurs nombreuses fautes de main. Ils laissent à leurs concurrents la possibilité de revenir à hauteur.

Une 100e rugissante. Pour son centième match sous le maillot girondin, Baptiste Serin a montré la voie à ses coéquipiers pour signer un succès anecdotique sur le papier, mais ô combien précieux pour le moral des troupes après une seconde partie de saison galère. Auteur du seul essai du match (39e) et de tous les points de son équipe, l’international français a gagné son duel à distance avec Colin Slade, auteur, lui, d’un 6 sur 6 au pied insuffisant pour ramener autre chose qu’un point de bonus. Mais ce point, frustrant pour les hommes de Simon Mannix, pourrait néanmoins s’avérer très précieux au moment de faire les comptes à la fin de la phase régulière. Pau reste en ballotage favorable pour finir dans le TOP 6.

Simon Hickey (Bordeaux) contre Pau

Simon Hickey (Bordeaux) contre PauIcon Sport

Avec un jeu assez minimaliste mais efficace pour mettre à la faute la défense bordelaise, Pau a bien failli faire jackpot à l’extérieur. En profitant de l’indiscipline girondine face aux perches, et notamment celle de Dufour (16e, 23e, 44e), Colin Slade pensait avoir fait le plus dur avec un 100% au pied. Mais une pénalité concédée en mêlée fermée par le pack palois, sur la médiane, lui a fait perdre son duel avec Baptiste Serin en toute fin de match (75e).

Pau grille un joker

Dans son énième traditionnel tweet humoristique d’avant-match, la Section Paloise se voyait ne faire "qu’une bouchée des cannelés bordelais". A défaut de cannelés, les Vert et Blanc ont croqué la feuille à plusieurs reprises, en raison d’innombrables ballons tombés et/ou rendus à l’adversaire. Comme, par exemple, sur ce décalage vendangé sur les extérieurs (51e). Mais, même indisciplinée, la défense de l’UBB a fait mieux que résister aux assauts béarnais. A l’image de cette dernière possession paloise (80e) durant laquelle les coéquipiers de Jandré Marais ont fait reculer Mowen et consorts de plus de 30m avant de propulser Malié en touche.

Sebastien Taofifenua (Bordeaux) contre Pau

Sebastien Taofifenua (Bordeaux) contre PauIcon Sport

Toutefois assurée de rester dans le TOP 6 à l’issue de cette 23e journée, la Section Paloise rate l’occasion, face à un club plus du tout concerné par le classement, de tenir ses concurrents directs à distance. Les victoires conjuguées de Lyon et Castres relancent totalement le suspense.

Contenus sponsorisés